Séduire les sportifs

Publié le 07/02/2009 à 00:00

Séduire les sportifs

Publié le 07/02/2009 à 00:00

La Mauricie a maintenant tout ce qu'il faut pour attirer des événements sportifs d'envergure, affirme Luc Arvisais, directeur général du CLD de Shawinigan.

La ville vient en effet de se doter d'un nouvel aréna qui peut accueillir plus de 4 500 spectateurs. Inauguré en décembre, l'amphithéâtre, que plusieurs qualifient de "petit Centre Bell", est doté d'une glace rétractable pouvant s'ajuster à des dimensions olympiques.

Érigé au coût de 23,3 millions de dollars, soit 9 millions de plus que les prévisions initiales, l'aréna de Shawinigan est actuellement utilisé par les Cataractes de Shawinigan, une équipe qui joue dans la division Centre de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Une question de synergie

Selon le consultant Zins Beauchesne et associés, Shawinigan, qui dispose également d'un complexe sportif, est maintenant en mesure d'accueillir des compétitions de football, soccer, hockey sur glace et patinage artistique.

Toutefois, c'est la synergie avec l'équipement sportif de la ville voisine qui pourrait faire pencher la balance. Car Trois-Rivières dispose d'installations qui font écarquiller les yeux.

Le centre sportif Alphonse-Desjardins, construit au coût total de 35 millions de dollars, est doté de quatre terrains de tennis et d'une patinoire de dimensions olympiques. Le patineur de vitesse sur courte piste Maxime Lauzier-Tremblay a d'ailleurs qualifié la glace de "la plus belle après celle de Calgary", au sortir d'un entraînement tenu le printemps dernier.

Situé dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, le Centre comprend en outre le deuxième terrain de soccer intérieur du monde pour la taille, le plus grand étant en Suède. Le site intéresse notamment les Alouettes de Montréal à la recherche d'un endroit pour s'entraîner depuis que l'Armée canadienne a repris ses installations du Collège militaire de Saint-Jean. "Nous sommes en négociation avec la direction de l'équipe afin d'accueillir les joueurs à l'été 2010", dit Jean-François Picard, directeur général du Centre.

Des événements d'envergure

Selon lui, les retombées possibles du tourisme sportif en Mauricie sont immenses. "Des événements de niveau provincial auront lieu toutes les fins de semaine au Centre sportif Alphonse-Desjardins. Mais avec les installations combinées de Trois-Rivières et de Shawinigan, nous sommes en mesure de décrocher des compétitions d'envergure pancanadienne, avec des retombées intéressantes dans les domaines de l'hôtellerie et de la restauration."

Ainsi, Trois-Rivières et Shawinigan ont présenté une candidature commune pour la tenue des championnats canadiens de patinage synchronisé et de curling qui auront lieu respectivement en 2010 et en 2011, indique Sylvia Bouchard, déléguée commerciale, bureau de foires et congrès du CLD de Shawinigan. Un dossier à suivre.

dossiers@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.