Rester authentique

Publié le 21/09/2013 à 15:14, mis à jour le 28/10/2013 à 15:30

Rester authentique

Publié le 21/09/2013 à 15:14, mis à jour le 28/10/2013 à 15:30

Par Marie-Claude Morin

Quand Véronique Cloutier recommande un vernis à ongles ou une ombre à paupières, les cosméticiennes s'arrachent les cheveux à gérer les listes d'attente pour l'acheter. «Il ne faut pas que je pense à ça, parce que sinon je vais me perdre, me dénaturer !»

Véro a beau faire vendre, elle «n'a pas du tout l'intention de devenir une femme sandwich». À la radio, dans les médias sociaux ou en entrevue, elle veut continuer de recommander les produits qu'elle aime, «juste pour le fun». Elle avoue cependant s'être sérieusement posé la question quant à ce qu'elle pouvait et ne pouvait pas dire. «Et ma réponse a été que si ça reste sincère et senti, je ne pourrai pas me tromper.»

Cette authenticité transparaît, juge Justin Kingsley. «Ce que j'aime, c'est que ça me semble être la vraie Véro.» À l'ère des médias sociaux et des communications instantanées, le contraire ne pardonne pas. «Les gens sont prêts à accepter qu'on fasse des choses pour de l'argent, que ce soit notre gagne-pain, pourvu qu'il y ait une logique», dit M. Kingsley.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...