Research In Motion (Nasdaq, RIMM, 7,86 $ US)

Publié le 06/10/2012 à 00:00, mis à jour le 04/10/2012 à 14:04

Research In Motion (Nasdaq, RIMM, 7,86 $ US)

Publié le 06/10/2012 à 00:00, mis à jour le 04/10/2012 à 14:04

VAL. BOURS. : 4,06 G$ US C./BÉN. : S.O. DIV. : S.O. 1 000 $ US INVESTI IL Y A 3 ANS VAUT 117 $ US

Gus Papageorgiou de Banque Scotia hausse sa recommandation à «performance de secteur». Les résultats du deuxième trimestre du fabricant du BlackBerry sont moins pires que prévu : les revenus sont supérieurs et des abonnés se sont ajoutés. Les fortes liquidités et l'accroissement de la clientèle du géant de Waterloo, en Ontario, augmentent les chances que le lancement de BlackBerry 10, prévu au début de 2013, soit réussi. La cible est à 11,20 $ US.

¹ Il est possible que l'opinion de l'auteur diffère complètement de celle des analystes.

Chaque graphique compare sur un an la croissance d'un titre par rapport à celle de son sous-indice ou indice de référence.

Source : Bloomberg, fermeture du 28-9-2012.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.