Quatre repères pour mieux gérer vos placements

Publié le 13/11/2010 à 00:00

Quatre repères pour mieux gérer vos placements

Publié le 13/11/2010 à 00:00

Par

1 L'OPINION DES ANALYSTES

Air Canada

Tor., AC.B

3,74 $

Cours cible 1 an

6,22 $

10 analystes suivent le titre

Acheter 10

Manuvie (Financière)

Tor., MFC

14,79 $

Cours cible 1 an

16,00 $

15 analystes suivent le titre

Acheter 5

Vendre 1

Conserver 6

Stantec

Tor., STN

27,96 $

Cours cible 1 an

31,80 $

18 analystes suivent le titre

Acheter 11

Conserver 7

Amazon.com

Nasdaq, AMZN

170,77 $ US

Cours cible 1 an

173,32 $ US

37 analystes suivent le titre

Acheter 21

Vendre 1

Conserver 15

Source : Bloomberg, en date du 5 novembre 2010

LE TAUREAU ET L'OURS

LE TAUREAU

L'évaluation des Bourses des marchés émergents est encore 7 % inférieure à leur moyenne depuis 1998, en fonction des bénéfices à long terme.

L'OURS

Les Bourses des marchés émergents ont explosé de 92 % depuis la fin de 2008.

Sources : Brockhouse Cooper, Bloomberg

3 L'AVIS DE JEAN-PAUL GIACOMETTI

L'achat de fonds obligataires n'en vaut pas la chandelle

C'est la folie furieuse, les parts de fonds communs d'obligations se vendent comme de petits pains chauds. Les taux d'intérêt ayant fondu comme neige au soleil ces dernières années, le rendement passé de ces fonds semble alléchant. Attention ! Le rendement d'une obligation est formé de deux composantes : le coupon et les mouvements futurs des taux. Lorsque les taux baissent, la valeur de l'obligation s'apprécie, et c'est l'inverse à la hausse des taux. Avec des coupons si faibles - 2 à 4 % pour des échéances de 5 à 10 ans -, générer des rendements de l'ordre de 8 à 10 % supposerait donc l'évaporation presque totale des taux à long terme. Ce n'est pas impossible. Cependant, advenant une hausse de taux, ces fonds pourraient enregistrer des performances négatives pendant plusieurs années consécutives. Dans ce cas, la seule méthode pour récupérer son capital est l'attente de l'échéance. En plus d'avoir une structure de frais plutôt élevée (une autre raison pour laquelle je n'aime pas ce type de placement en général), les fonds ne gardent que rarement leurs positions jusqu'à échéance. Un portefeuille peut générer des revenus par bien d'autres moyens. En ce moment, l'achat de fonds obligataires n'en vaut pas la chandelle.

Jean-Paul Giacometti est gestionnaire de portefeuille à la Corporation gestion de placements Claret

4 TITRES PROMETTEURS

Voici les cinq titres du S&P 500 les plus recommandés par les analystes financiers

Nombre d'analystes / Cours le 8 nov. / Cours cible / Croissance potentielle du titre

Compuware (Nasdaq, CPWR) / 6 / 10,24 $ US / 11,08 $ US / 36,0 %

Snap-On (NY, SNA) 5 / 53,00 $ US / 59,17 $ US / 43,6 %

CMS Energy (NY, CMS) / 15 / 18,25 $ US / 19,68 $ US / 40,4 %

Republic Services (NY, RSG) / 11 / 28,45 $ US / 36,00 $ US / 9,5 %

Eastman Chemical (NY, EMN) / 10 / 79,75 $ US / 91,86 $ US / 45,3 %

Source : Bloomberg, en date du 9 novembre

À la une

Ottawa conclut un plan d'aide à Air Canada de 5,9G$

Il y a 51 minutes | La Presse Canadienne

Le transporteur aérien devra rembourser les vols annulés en raison de la pandémie de COVID-19.

Profils atypiques: les zèbres, qui sont-ils vraiment?

BLOGUE INVITÉ. La notion de «zèbre» a été proposée pour la première fois par la psychologue Jeanne Siaud Facchin.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07:16 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés mondiaux font preuve d'optimisme pendant que le bitcoin bat des records.