Philippe Lapointe forme son équipe chez TC Media

Publié le 28/01/2012 à 00:00

Philippe Lapointe forme son équipe chez TC Media

Publié le 28/01/2012 à 00:00

Par Mathieu Lavallée

Les deux principaux collaborateurs de Philippe Lapointe, vice-président principal, développement des médias multiplateformes de TC Media (éditeur des Affaires) depuis novembre 2011, viennent d'être nommés. Pierre Tremblay quitte son poste de chef des nouvelles à l'Agence QMI pour devenir directeur général, production, médias multiplateformes. Quant à Jocelyne Morissette, à l'emploi de TC Media depuis 2001, elle accède au poste de directrice générale, développement, médias multiplateformes. «Nous voulons conserver la culture entrepreneuriale des unités de TC Media, mais faire en sorte que ces unités collaborent davantage», résume M. Lapointe, qui veut obtenir des synergies selon un modèle de convergence. L'un de ses objectifs est d'examiner les possibilités du côté télévisuel, mais plusieurs autres avenues de développement sont envisagées, a-t-il précisé.

Quatre départs chez Norton Rose

Norton Rose Canada a perdu quatre avocats d'un coup dans ses bureaux de Québec. Les associés Jean Houle, Louis Sainte-Marie et Sylvain Chabot, ainsi que l'avocate Joanie Simard, sont partis chez Cain Lamarre Casgrain Wells. Ils pratiquent tous les quatre en droit du travail et de l'emploi.

Louis Lalande remplace Sylvain Lafrance

C'est Louis Lalande qui remplace officiellement Sylvain Lafrance à titre de vice-président principal des services français de Radio-Canada. Il assurait déjà l'intérim depuis la fin de septembre 2011. M. Lafrance a annoncé, à la fin de juin 2011, qu'il quitterait son poste le 21 octobre. Il enseigne maintenant à HEC Montréal. M. Lalande travaille à Radio-Canada depuis près de 30 ans. Issu du secteur de l'information, il était depuis 2006 directeur général des services régionaux des services français.

Robex embauche un v.-p. mines

Régis Desbiens devient v.-p., mines, chez Ressources Robex et relèvera d'André Gagné, président et chef de la direction. En fonction dès le 4 février, il s'établira au Mali où il supervisera et gérera le projet de construction de Nampala. M. Desbiens possède 33 années d'expérience, acquise chez Agnico Eagle, Xstrata, Semafo, Lab Crysotile et Genivar. Robex a aussi engagé Guillaume Émond à titre de contrôleur corporatif.

Ressources d'Arianne : un ex de Potash s'engage

Thomas J. Regan Jr a été nommé conseiller stratégique chez Ressources d'Arianne, qui développe les dépôts de phosphore-titane du Lac à Paul, au nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Au moment de prendre sa retraite l'été dernier, M. Regan était président de PCS Phosphate et de PCS Nitrogen, filiales de Potash Corp. Il s'est joint à PCE en 1995 à titre de v.-p. administration. Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur chimiste de la Pennsylvania State University.

Chaises musicales chez HKDP

Marc Snyder entre dans le cabinet de relations publiques en tant que directeur des médias sociaux et des communications numériques ; il supervisera les activités numériques de Montréal et de Québec. M. Snyder est en outre le coauteur du livre Pourquoi bloguer dans un contexte d'affaires, paru en 2007. Il remplace Michelle Sullivan, partie chez Rogers Communications occuper le poste de chef, partenariats et médias sociaux. Elle était à l'emploi de HKDP depuis février 2010, après avoir travaillé cinq ans à son compte. Quant à Frédéric Bérard, il devient directeur général du bureau montréalais de HKDP, où il travaille depuis cinq ans. En juin dernier, il y était nommé vice-président, communications financières et légales.

Ça bouge chez vous ? Écrivez-nous à debonnesource@transcontinental.ca

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.