Onze sociétés, onze succès

Publié le 01/12/2012 à 00:00

Onze sociétés, onze succès

Publié le 01/12/2012 à 00:00

Doté d'un budget de 20 millions, le C3E vient en aide aux entreprises de technologies propres jugées viables. «Notre but est que les entreprises accèdent au prochain tour de financement en leur permettant de conserver leurs liquidités», précise Valérie Gauthier, directrice communication et marketing.

Les critères de sélection de ce centre qui a vu le jour en 2009 sont sévères. Sur 250 demandes, 11 seulement ont été acceptées depuis sa création.

La technologie des entreprises candidates doit être unique, innovante, propre et rentable. L'équipe doit être compétente et solide. De plus, elles doivent proposer un modèle innovateur.

À l'image d'AddÉnergie Technologies. Cette entreprise de Québec fournit gratuitement ses bornes de recharge pour véhicules électriques, mais revend les données recueillies par les bornes une fois en service (fréquence de la recharge, temps moyen, etc.). Parmi les autres projets financés : la douche écologique de Reveeco, la coopérative d'agrégation de crédits de carbone Coop Carbone et le système électronique de suivi de la consommation énergétique de Novae.

En moyenne, les entreprises retenues par le C3E reçoivent 350 000 $, soit en une somme forfaitaire, soit par le paiement de diverses activités, comme la participation à des colloques et à des voyages à l'étranger pour faire la démonstration de l'innovation.

Bien que les taux d'intérêt des prêts soient supérieurs à ceux d'une banque (7,5 %), le soutien du C3E présente deux atouts majeurs. Versés sous forme de débenture convertible non garantie, les prêts sont remboursables seulement après plusieurs années. L'entreprise a le temps d'engranger ses premières ventes.

La dette est également convertible en certificats de crédit carbone. De plus, elle peut être annulée si la société ne rapporte pas d'argent après plusieurs années d'activité. «Notre outil est adapté à la zone à haut risque dans laquelle nous nous trouvons», souligne Valérie Gauthier. Pour le moment, les 11 sociétés choisies se portent bien.

À la une

Merci Carey!

Il y a 33 minutes | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Protégez-vous et votre entreprise en imaginant comment un concurrent pourrait exploiter vos faiblesses.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

Cryptomonnaie: Hydro-Québec met fin à des activités de vol d'électricité

Hydro-Québec affirme traiter près de 400 dossiers liés à la subtilisation d’électricité chaque année.