Nettoyage à sec, version écolo

Publié le 30/05/2009 à 00:00

Nettoyage à sec, version écolo

Publié le 30/05/2009 à 00:00

Par

Un nouveau secteur s'engage dans le créneau écologique : le nettoyage à sec. Non seulement divers commerces indépendants ont commencé à afficher leur côté vert, mais une première bannière écologique vient de voir le jour : Nettoyeur écologique Royal.

" Le nettoyage à sec traditionnel utilise un solvant organique volatil, le perchloroéthylène (communément appelé perc), un produit nocif que l'Agence internationale de recherche sur le cancer (AIEC) a désigné comme potentiellement cancérigène ", explique Michael Kutchuk, propriétaire.

Nettoyeur écologique Royal utilise plutôt une méthode dite humide, à base de vapeur, un procédé allemand qui emploie des détergents à base d'agrumes. " En plus d'être moins nocif pour l'environnement, il fournit un milieu de travail plus sécuritaire à nos employés ", dit le dirigeant.

Michael Kutchuck exploitait déjà un commerce de nettoyage à sec depuis quatre ans quand il a adopté cette nouvelle technologie, l'an dernier. Mais ce n'est qu'au début de 2009 qu'il a officiellement lancé sa bannière. " Nous voulions commencer par voir les réactions des clients, dit-il. Et elles ont été excellentes. Nous attirons même des gens des quartiers avoisinants. "

Selon lui, ses ventes ont augmenté de 15 à 20 % par rapport à la même période l'an dernier. Pour l'instant, la bannière ne comprend que deux commerces, situés dans le quartier montréalais de Notre-Dame-de-Grâce, mais l'entreprise compte étendre rapidement son réseau de franchises.

Notons que la Californie a aussi adopté, il y a un an et demi, un règlement bannissant, à partir de 2021, les machines utilisant le perchloroéthylène. La question est aussi soulevée dans d'autres États américains.

S. Lachapelle

À la une

Des solutions RH à déguster tous les matins avec votre café

17/09/2021 | Marine Thomas

Nous lançons une rubrique quotidienne pleines de solutions de gestion pour bien commencer votre journée.

En face du prochain premier ministre

19/09/2021 | Les Affaires

Si le prochain premier ministre du­ ­Canada était en face de vous, que lui ­demanderiez-vous en priorité?

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la charge administrative

Édition du 08 Septembre 2021 | Catherine Charron

La question de Lyne Rivard, travailleuse autonome en coaching d’affaires.