Montréal menacée par les villes américaines

Publié le 16/11/2013 à 00:00, mis à jour le 14/11/2013 à 15:31

Montréal menacée par les villes américaines

Publié le 16/11/2013 à 00:00, mis à jour le 14/11/2013 à 15:31

La région de Montréal est aux prises avec une vive concurrence des États-Unis dans des secteurs vitaux pour l'économie de la métropole et du Québec. «Nous sommes en concurrence avec plusieurs villes et régions des États-Unis», dit Christian Bernard, directeur des études économiques chez Montréal International, qui a analysé la structure de ces pôles de concurrence.

Aérospatiale

Le Texas est un poids lourd en Amérique du Nord dans la principale grappe industrielle de Montréal. Les cinq plus importants manufacturiers y sont Lockheed Martin, L-3 Communications, Bell Helicopter (une filiale de Textron), Boeing et Raytheon. Les quatre premiers ont des installations dans la région métropolitaine regroupant les villes de Dallas, Fort Worth et Arlington. La région de Seattle abrite aussi une forte concentration d'entreprises. L'immense usine de Boeing à Everett, au nord de Seattle, est au coeur de la grappe aérospatiale de l'État de Washington. Des donneurs d'ordres privilégiés (tier one) y sont implantés, comme Zodiac Aerospace, un fabricant français d'équipements et de systèmes aéronautiques. On trouve aussi des entreprises dans ce secteur à Phoenix (Arizona), à Wichita (Kansas) et à Chicago (Illinois), où Boeing a d'ailleurs déménagé en 2001 son siège social qui était jusqu'alors à Seattle.

Sciences de la vie

La région de Montréal est en concurrence avec de grandes métropoles comme New York, San Diego, Philadelphie, Chicago et Boston. Boston abrite toutefois la plus imposante grappe dans ce domaine, qui s'appuie sur des universités prestigieuses comme Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Au Massachusetts, les cinq principales entreprises dans ce secteur sont Genzyme, Paraxel International, Philips Healthcare, Biogen Idec et Covidien, selon un récent classement du Boston Business Journal.

TI

Les principaux concurrents de Montréal sont établis dans la Silicon Valley (Facebook, Cisco, Google, etc.) et dans la région de New York (Foursquare, Tumblr, Kickstarter, etc.). Dans les jeux vidéo, Los Angeles est le principal pôle aux États-Unis - et dans le monde - avec la présence d'Activision Blizzard, Electronic Arts, THQ et Disney Interactive Studios.

À la une

Facebook change de nom pour Meta

Mis à jour il y a 40 minutes | AFP

La compagnie dirigée par Mark Zuckerberg en a fait l'annonce jeudi.

Québec dépose le projet de loi 6 pour créer un ministère de la Cybersécurité

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

Québec cherche à regrouper, au sein d’un même ministère, l'expertise dans le numérique et la cybersécurité.

Bombardier n'est toujours pas rentable, malgré des résultats encourageants

Si les résultats publiés sont prometteurs, Bombardier a malgré tout déclaré une perte ajustée de 95 millions de $US.