Les manteaux Mackage reviennent sur Chabanel

Publié le 04/09/2010 à 00:00

Les manteaux Mackage reviennent sur Chabanel

Publié le 04/09/2010 à 00:00

Signe tangible que la rue Chabanel sort du marasme, Groupe APP, qui conçoit les manteaux Mackage, portés par les vedettes d'Hollywood, a payé 5 millions de dollars pour devenir le propriétaire du 600, Chabanel, soit un prix 75 % plus élevé que ce que le vendeur avait lui-même payé deux ans plus tôt.

Ce vendeur, Toufic Ballas, avait en effet acquis l'immeuble de 110 000 pieds carrés pour 2,85 millions de dollars en février 2008. Si cette transaction s'avère représentative de la hausse des valeurs des bâtiments dans le quartier, les gens d'Investissements PSP (qui gère l'actif de la caisse de retraite des fonctionnaires fédéraux notamment) doivent se frotter les mains.

PSP et Groupe Dayan possèdent sept immeubles qui totalisent quatre millions de pieds carrés dans le secteur Chabanel, soit l'équivalent de cinq gratte-ciel comme le 1000, de La Gauchetière au centre-ville de Montréal. La transaction du 600, rue Chabanel, est une bonne nouvelle pour la revitalisation du quartier de la mode au-delà de sa portée sur les valeurs foncières des propriétés voisines.

Effet d'entraînement espéré

" Avec le retour sur Chabanel d'une entreprise comme la nôtre, un fleuron de la mode québécoise qui y investit des millions de dollars, cela donne un coup de pouce à sa revitalisation et aidera à attirer d'autres grands noms ", croit Patrick Elfassy, vice-président et conseiller juridique principal de Groupe APP, entreprise de mode intégrée qui assure le design, la production et la distribution des manteaux de marques Mackage et Soïa & Kyo.

" En février, nous avons lancé une collection de prêt-à-porter sous la marque Mackage en faisant le défilé d'ouverture de la semaine de la mode à New York ", dit-il, non sans fierté. Fondée en 1990, l'entreprise familiale, qui a des bureaux à Paris, établira son siège social rue Chabanel. Dans un premier temps, 50 employés y travailleront sur trois étages de l'immeuble à la fin 2010 ou en 2011. Le dernier étage, loué à des tiers, pourra combler ses futurs besoins.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Défi Start-up 7: l'importance de rester concentré lors de la création d'une entreprise

Il y a 8 minutes | Denis Lalonde

ENTREVUE. Daniel Beaulé, mentor au Réseau M, discute des pièges à éviter lors de la création d'une entreprise.

Défi Start-up 7: Biotifull poursuit son chemin

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. La start-up Biotifull a parcouru beaucoup de chemin depuis la 2e édition du Défi Start-up 7.

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?