Les Fransaskois craquent pour le fromage 1608

Publié le 02/10/2010 à 00:00

Les Fransaskois craquent pour le fromage 1608

Publié le 02/10/2010 à 00:00

" Dans les comptoirs de fromagerie de la Saskatchewan, on trouve trois sortes de fromage : le blanc, le jaune et le moitié-moitié. " Cette boutade est celle d'André Simard, directeur du Centre local de développement (CLD) de Charlevoix, dont la région entretient des liens économiques avec le grenier du Canada depuis 2009.

Les Fransaskois (les francophones de la Saskatchewan) s'intéressent aux producteurs charlevoisiens de produits du terroir, dont le modèle d'entreprise est méconnu dans les Prairies. En mars 2010, 40 personnes - des maires, des agents de développement économique et des producteurs - ont visité les plus belles entreprises de la région, dont la Laiterie Charlevoix, de la famille Labbé, fabricant de fromages typés comme le Hercule et le 1608.

Ils ont craqué pour le 1608, un fromage à pâte cuite fait exclusivement de lait de vaches canadiennes, une race patrimoniale. Ce fromage entièrement canadien, mis en marché en 2008, conquiert rapidement le pays tout entier. Déjà distribué à Toronto, à Vancouver et en Alberta, il est maintenant vendu chez Bulk Cheese Warehouse à Régina et à Saskatoon. Ce sont les Fransaskois de la délégation du printemps qui ont mis les Labbé en contact avec cette chaîne de boutiques de fromages fins.

La moitié de la production du 1608 est écoulée hors Québec. La demande est telle que les deux troupeaux de vaches canadiennes de la région ne suffisent plus à la demande. La laiterie s'affaire à dénicher un troisième producteur, voire un quatrième l'an prochain.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Immobilier: les Chinois supplantent les Français et les Américains

20/03/2019 | Martin Jolicoeur

En forte croissance, les investisseurs chinois dépassent maintenant les Francais et les Américains à Montréal.

À la une: Montréal est «hot» en immobilier. Trop?

Édition du 23 Mars 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, Montréal est «hot» en immobilier. Trop?

Les ventes de maisons de luxe ont grimpé à Montréal, selon Sotheby's

À Calgary, Vancouver et dans le grand Toronto, le nombre de vente a plutôt chuté.