Les frais des nouveaux FNB de Vanguard, modiques comme prévu

Publié le 19/11/2011 à 00:00

Les frais des nouveaux FNB de Vanguard, modiques comme prévu

Publié le 19/11/2011 à 00:00

Par Dominique Beauchamp

Le géant américain Vanguard mise sur ses frais modiques pour se tailler une place sur le marché déjà encombré des fonds négociés en Bourse (FNB) au Canada.

Ses six FNB dont les caractéristiques ont été dévoilées le 9 novembre ne comportent pas tous les frais les plus bas en apparence, mais lorsqu'on compare ses fonds aux FNB dont le mandat est similaire, ceux de Vanguard sont les plus modiques, note Rudy Luukko, chroniqueur du site Web Morningstar Canada.

Par exemple, le Fonds Horizons Indice S&P/TSX 60 prélève des frais de 0,07 % par rapport à ceux de 0,09 % du nouveau Fonds Vanguard MSCI Canada, mais le fonds d'Horizons utilise des produits dérivés pour calquer l'indice S&P/TSX 60. Son plus proche rival est le Fonds iShares TSX 60 (Tor., XIU), dont les frais sont de 0,17 %.

«Les frais ne sont pas l'unique critère de choix des FNB, mais leurs produits sont très concurrentiels, avec des frais de 0,10 à 0,30 % inférieurs à ceux de leurs plus proches rivaux», dit Pat Chifalo, directeur de la recherche sur les produits financiers, à la Financière Banque Nationale.

Dan Hallett, vice-président, de HighView Financial, aime les frais modiques des deux FNB d'obligations de Vanguard, puisque chaque point de pourcentage de frais en moins compte lorsque les taux d'intérêt sont si bas.

Dans les autres cas, il préfère la version originale plus modique des FNB de Vanguard qui s'échangent à la Bourse de New York.

Le Fonds Vanguard MSCI U.S. Broad Market est unique au pays, parce qu'il investira dans une vaste brochette de titres américains de grande, de moyenne et de petite capitalisations, tout en neutralisant les fluctuations entre le huard et le dollar américain à l'aide de produits dérivés.

«Les investisseurs qui désirent investir dans la Bourse américaine devraient acheter sa version américaine originale», dit Raymond Kerzérho, chez PWL Capital. Une analyse interne indique que les FNB qui couvrent le taux de change ont été plus volatils et ont affiché un rendement inférieur à leur indice de référence, de décembre 2005 à août 2011.

M. Kerzého aimerait que Vanguard offre au Canada son FNB mondial ex-États-Unis (NY, VXUS), un bon complément à bien des portefeuilles de titres nord-américains.

FRAIS DES FONDS VANGUARD

MSCI Canada, VCE, 0,09 %

MSCI U.S. Broad Market, VUS, 0,15 %

MSCI EAFE, VEF, 0,37 %

MSCI Emerging Markets, VEE, 0,49 %

Canadian Aggregate Bond Index, VAB, 0,20 %

Canadian Short-Term Bond, VSB, 0,15 %

Source : Morningstar Canada

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?