Les financiers boudent Noveko, en dépit d'une demande record

Publié le 09/05/2009 à 00:00

Les financiers boudent Noveko, en dépit d'une demande record

Publié le 09/05/2009 à 00:00

Par Denis Lalonde

La prolifération de la grippe A/H1N1 a entraîné une explosion des commandes de filtres antimicrobiens pour masques respiratoires fabriqués par Noveko International (Tor., EKO, 1,80 $). Cependant, cette soudaine popularité des produits de la société montréalaise laisse de glace les gestionnaires de portefeuilles.

"La pire chose à faire dans le marché actuel est d'investir dans des titres spéculatifs", estime Sebastian van Berkom, président de Van Berkom et Associés.

Le gestionnaire de portefeuilles délaisse les sociétés déficitaires, comme Noveko.

Il n'est pas le seul à bouder Noveko. Au cours des derniers mois, Valeurs mobilières Desjardins, Claret et Intact Assurance (anciennement ING gestion de placements) ont cessé de suivre le titre.

Malgré la croissance de ses revenus, Noveko reste encore déficitaire. Elle a subi une perte nette de 24,8 millions de dollars au cours des quatre derniers trimestres.

Selon le portefeuilliste Serge Leclerc, président de Sipar, Noveko ne sera pas rentable avant deux ans, car elle investit dans la mise au point de ses produits, ce qui nécessitera des investissements importants.

"Notre but est d'atteindre la rentabilité à très court terme, affirme André Leroux, pdg de Noveko. Si ce n'est pas durant le quatrième trimestre en cours, ce sera au début de notre exercice 2010 qui commencera le 1er juillet."

M. Leroux ajoute que la crise accroît la demande non seulement pour les masques respiratoires, mais aussi pour son nettoyant antibactérien de marque Azuro.

Décision importante

La technologie de Noveko pour les masques respiratoires et les filtres industriels est approuvée au Canada et en Europe, mais pas encore aux États-Unis. La décision de la Food and Drug Administration (FDA), prévue d'ici le 7 juillet, est donc fort attendue.

"Si la FDA rend une décision favorable, la demande pour les produits de Noveko pourrait bondir", dit Serge Leclerc.

Il souligne que le secteur des filtres industriels, notamment utilisés dans les systèmes de ventilation des immeubles, des avions et des bâtiments agricoles, constitue la principale source de croissance de l'entreprise.

denis.lalonde@transcontinental.ca

À suivre dans cette section

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.