Les donneurs d'ordres recherchent des PME autonomes

Publié le 05/06/2010 à 00:00

Les donneurs d'ordres recherchent des PME autonomes

Publié le 05/06/2010 à 00:00

" Chez les fabricants d'avions, la tendance est à l'achat de gros sous-systèmes de leurs fournisseurs, dit Patrick Champagne, vice-président, postes de pilotage et intégration des systèmes, chez Esterline CMC Électronique. Or, peu de fournisseurs à Montréal savent construire des sous-systèmes complets. "

La chaîne d'approvisionnement aérospatiale québécoise compte quelque 235 entreprises et environ 40 000 employés. La concurrence internationale, l'augmentation des coûts de production, la délocalisation de la fabrication, la gestion des risques technologiques et du capital sont des menaces bien réelles.

Une concurrence accrue

Des industriels des pays de l'Europe de l'Est, du Mexique, de l'Inde ou de Chine entrent à meilleur compte dans le marché de l'aéronautique mondiale. Plusieurs d'entre eux signent des composantes essentielles de la nouvelle famille de Bombardier, la CSeries.

" Au Québec, nous avons eu la chance d'avoir les Bombardier, Bell Helicoptères, Pratt & Whitney, CAE qui ont donné beaucoup d'ouvrage à nos PME, dit Martin Brassard, vice-président, directeur général trains d'atterissage, d'Héroux-Devtek. Tout allait bien aussi longtemps que le dollar canadien était faible mais ce n'est plus le cas. Il faut trouver les moyens de mieux servir les grands donneurs d'ordres en leur apportant de la valeur ajoutée. "

Les grands donneurs d'ordres du monde ne commandent plus des pièces d'après des dessins, mais des parties d'avion, des ensembles et des systèmes opérationnels complets à des intégrateurs, c'est- à dire des entreprises ou des groupes d'entreprises capables de leur fournir des solutions innovantes, éprouvées et performantes.

" Autrefois, nous étions une entreprise Built to print [exécution d'une commande d'après les dessins du constructeur]. Notre client nous envoyait son dessin et nous lui faisions alors une proposition, raconte Martin Brassard. De nos jours, nous participons à la définition des besoins de notre client et ensuite nous concevons pour lui un train d'atterrissage. "

L'industrie québécoise se compose de quatre maîtres d'oeuvre, et bientôt un cinquième, Dornier, à Saint-Jean-sur-Richelieu, et de 14 intégrateurs tels Esterline CMC Électronique et Héroux-Devtech, capables de produire des sous-systèmes d'avions en gérant leur propre chaîne d'approvisionnement.

La grappe des entreprises québécoises doit donc se transformer en une filière de qualité mondiale qui sera en mesure de satisfaire les besoins des avionneurs dans le monde entier, tels les Embraer, les Airbus ou les Boeing.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC

Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.