Entrevue: Marc van der Chijs, capital-risqueur en Chine

Publié le 10/09/2011 à 00:00

Le hollandais Marc van der Chijs exerce un métier rare : il est capital-risqueur en Chine. Arrivé comme contrôleur financier, il devient entrepreneur puis investisseur. Il a participé à la fondation de Tudou.com, une version chinoise de YouTube inscrite à la Bourse ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le Canada met fin aux nouveaux financements des hydrocarbures

Mis à jour le 10/11/2021 | La Presse Canadienne

En plus du Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et 21 autres pays ont signé l'accord lors de la COP26.

Combustibles fossiles: le Canada mène le G20 pour le financement

Il n'y a aucun autre pays développé qui finance autant ses producteurs de combustibles fossiles, selon un rapport.

À la une

Bourse: Wall Street déstabilisée par le variant, plus forte chute de l'année pour le Dow Jones

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu près de 500 points.

À surveiller: Air Canada, Suncor et Rogers Sugar

Que faire avec les titres d'Air Canada, Suncor et Rogers Sugar? Voici quelques recommandations d'analystes.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.