Lequel choisir : BCE ou Telus ?

Publié le 26/02/2011 à 00:00

Lequel choisir : BCE ou Telus ?

Publié le 26/02/2011 à 00:00

Par

Les analystes sont partagés à propos du titre de télécommunications qui offrira le meilleur rendement cette année.Peter Rhamey, analyste de BMO Marché des capitaux, opte pour Telus (Tor., T). Il réitère une recommandation " surperformance ", par rapport à " performance secteur " pour BCE (Tor., BCE). Grâce à un avantage concurrentiel sur Rogers (Tor., RCI.B) et un rattrapage de Shaw (Tor., SJR.B), Telus a la capacité d'augmenter ses revenus dans le sans-fil tout en contrôlant les coûts de la communication filaire, ajoute M. Rhamey. Jeff Fan, analyste de la Financière Banque Nationale, prévoit un déclin plus prononcé des revenus de la communication filaire de Telus, ce qui masquera une partie des gains du sans-fil. Sans en favoriser aucune, il émet la recommandation " performance secteur " pour les deux entreprises. Vince Valentini, analyste de Valeurs mobilières TD, préfère, quant à lui, Telus à BCE et à Rogers, mais seulement pour les investisseurs souhaitant absolument investir dans une entreprise du secteur des télécommunications. La concurrence dans le domaine du sans-fil continuera d'être forte, et le CRTC pourrait favoriser les nouveaux acteurs lors de la mise aux enchères du spectre 700 MHz, dit-il. M. Valentini croit que BCE peut être un titre intéressant pour les investisseurs qui cherchent un bon rendement du dividende. S.R.

QUE CONSEILLENT LES AUTRES ANALYSTES ?

Recommandation / BCE (sur un total de 20 analystes) / Telus (sur un total de 16 analystes)

Acheter / 8 / 7

Conserver / 12 / 9

Vendre / 0 / 0

Source : Bloomberg

À la une

Le projet de loi 96 bien accueilli par l'opposition et Ottawa

La nouvelle pièce législative vise à encadrer l’usage du français chez les entreprises de 25 à 49 employés notamment.

Le gouvernement Legault parraine une réforme de la loi 101

Mis à jour à 16:24 | La Presse Canadienne

La nouvelle loi 101 sera appliquée aux entreprises de 25 à 49 employés.

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»