Léger Marketing : une acquisition dans le secteur des logiciels

Publié le 22/12/2012 à 00:00

Léger Marketing : une acquisition dans le secteur des logiciels

Publié le 22/12/2012 à 00:00

Léger Marketing a pris une participation majoritaire dans Agility Metrics, une entreprise montréalaise bâtie autour d'une application infonuagique de mesure de l'expérience client. Il s'agit d'une septième acquisition en 15 ans pour la maison de sondage, qui fait ainsi une incursion dans le secteur des logiciels.

Alors que Léger Marketing réalise des sondages sur la satisfaction de la clientèle qui offrent une vue d'ensemble, le logiciel d'Agility Metrics fournit des données utiles aux gestionnaires en entreprise : «Avec de l'analyse en temps réel, on peut aller plus loin que le portrait global et comprendre pourquoi madame une telle n'est pas satisfaite», illustre Jean-Marc Léger, pdg de Léger Marketing.

Agility Metrics permet aux détaillants de mener des sondages en ligne personnalisés et d'en analyser les résultats en temps réel. «Par exemple, les questions sur l'expérience client qui seront posées à un client qui s'est fait livrer du St-Hubert à la maison ne seront pas les mêmes que celles qui sont destinées à un autre qui a mangé dans un restaurant, car l'expérience client est très différente», explique Richard Pridham, pdg d'Agility Metrics.

Les détaillants qui utilisent le service peuvent imprimer une invitation à remplir le sondage sur leurs factures ou encore solliciter le client directement à la caisse. Ainsi, bien que les deux entreprises fournissent le même type de données, elles n'entrent pas en concurrence : «On a vu tout le potentiel de ce produit-là auprès de nos clients. Au moment de travailler avec un Loblaws, par exemple, ça ne me coûtera rien de le lui offrir», explique Jean-Marc Léger.

Richard Pridham conservera son poste de pdg d'Agility Metrics et en demeurera actionnaire minoritaire avec Steve Perrone, quant à lui directeur des TI. Agility Metrics sera par ailleurs rebaptisée Leger Metrics.

Jean-Marc Léger explique qu'avant de conclure cette transaction, il a étudié de nombreux dossiers d'acquisition dans le secteur des technologies : «Le marché change rapidement et s'oriente vers les technologies de l'information. Il faut s'y adapter, et c'est pourquoi on a fait cette acquisition stratégique», explique Jean-Marc Léger.

Léger vise la Bourse de New York

Malgré la transformation de l'industrie des sondages, M. Léger n'a pas abandonné son ambition d'introduire son entreprise en Bourse : «Les conditions actuelles ne nous permettraient pas de profiter d'une entrée en Bourse, mais avec l'assouplissement des règles en cours aux États-Unis, ça pourrait changer».

L'homme d'affaires aimerait ainsi introduire Léger Marketing à la Bourse de New York et souhaite toujours étendre son empreinte géographique : «Ma compagnie, je la prépare à une introduction en Bourse, et je suis prêt à faire des acquisitions dans mon domaine d'ici là».


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.