«Le temps, votre meilleur ami» Jean-Paul Giacometti

Publié le 12/05/2012 à 00:00

«Le temps, votre meilleur ami» Jean-Paul Giacometti

Publié le 12/05/2012 à 00:00

Par

Plusieurs investisseurs me demandent quand ce long marché baissier séculaire prendra fin. Au tournant des années 2000, nous avions prédit que les indices seraient de piètres investissements pendant au moins une décennie. Ce qui n'est pas en soit synonyme d'une mauvaise performance de votre portefeuille. J'en parlerai plus loin.

Je crois qu'il nous reste encore quelques années de turbulences boursières. Le Dow Jones n'en est pas à sa première longue épopée sans performance : de 1905 à 1923 (18 ans), de 1929 à 1954 (25 ans), de 1964 à 1981 (17 ans).

Certes, cela n'inclut pas les dividendes, seulement le capital, mais il s'agit tout de même de longues périodes de vaches maigres.

Au cours de ces longs intervalles, d'importants creux boursiers ont eu lieu. Peut-être que 2002 et 2009 seront les abîmes de la présente période. Seul le temps nous le dira. Si l'histoire se répète, nous en avons cependant encore pour quelques années avant d'entreprendre le prochain marché haussier séculaire.

La bonne nouvelle, c'est qu'il y en a beaucoup de mauvaises ! L'Euro boite, la Grèce croule sous la dette, le chômage dépasse les 20 % en Espagne... et bientôt, ce sera au tour des États-Unis. Au 1er janvier 2013, si le Congrès américain ne s'entend pas pour réduire le déficit, des mesures d'austérité seront obligatoirement appliquées, ce qui engendrera une ponction de la croissance du PIB de 2 %. Dans un cas comme dans l'autre, la pilule sera difficile à avaler. À court terme, le marché boursier a tendance à escalader un mur d'inquiétudes. Des inquiétudes, il y en a à revendre en ce moment. Néanmoins, à moyen terme, nous n'en sommes pas à la fin des secousses boursières.

La solution : concentrez-vous sur un investissement à la fois. C'est la seule recette qui nous a permis d'enregistrer des performances décentes dans de tels environnements au cours de la dernière décennie. Je suis convaincu qu'un tel climat d'incertitude se poursuivra encore pendant quelques années.

En investissement, on dit que, lorsque le vent souffle assez fort, même les dindes volent. Le problème est qu'il y a peu de vent en ce moment. Veillez donc à ce que vos investissements ne soient pas des dindes ! Je vous ai, par le passé, offert quelques suggestions, en voici une nouvelle : Atrium (ATB) au Canada (produits de santé naturels). Évaluation raisonnable, faible dette [NDLR : Ce titre est suggéré dans notre table ronde d'Investir, en pages i-2, i-3 et i-4]. Le temps devrait être votre ami en investissement, comme dans ce cas-ci.»

À la une

Omicron plonge les Fêtes et les Canadiens dans l'incertitude

Mis à jour il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

Les plans de nombreux Canadiens en vue du temps des Fêtes sont plongés dans l’incertitude.

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.