Le pari

Publié le 27/04/2013 à 00:00

Le pari

Publié le 27/04/2013 à 00:00

Par Géraldine Martin

Son rêve ? Devenir rien de moins que le prochain H&M, Gap ou Zara dans l'industrie des vêtements pour hommes. Et pour y arriver, il est prêt à tout : «Nous travaillons chaque jour comme si demain nous pouvions tout perdre», a-t-il lancé lors de la journée de conférences OFF d'Infopresse, en février. L'auteur de cette déclaration s'appelle Ethan Song. Il est l'archétype du jeune président de start-up : jeans, chemise décontractée, espadrilles aux pieds. Sauf qu'il ne vient pas de la Silicon Valley, mais bien du Mile End, à Montréal.

Il est le président de Frank & Oak, une entreprise qui vend des vêtements en ligne pour hommes et qui connaît une croissance fulgurante. Partie de rien il y a un an, elle emploie aujourd'hui 75 personnes et vend... 20 000 chemises par mois !

Le secret de sa réussite ? Conserver chaque jour un esprit de start-up. Autrement dit, repousser perpétuellement les limites, toujours penser que rien n'est acquis.

Je suis allée sur le site de l'entreprise pour voir si le produit s'avère aussi stimulant que le leadership de son dirigeant. La version française est encore incomplète, mais la version anglaise fonctionne très bien.

«Nous allons être amis pour longtemps, mais nous allons apprendre à nous connaître en premier», indique le site Internet en guise d'introduction.

Le message donne le ton. Si cette entreprise oeuvre dans le secteur de la vente en ligne, son objectif est plus que jamais d'être proche de son client. Tout est dans le détail. Autre exemple : chaque commande est assortie d'un petit mot écrit à la main.

Mais derrière le ton charmeur se cache une redoutable machine. Une fois toutes vos données personnelles fournies, le site vous demande s'il peut offrir ses services à vos contacts. Et si ces derniers aiment Frank & Oak, vous obtenez un rabais, etc.

Bref, en quelques clics, Frank & Oak sait tout de vous et de vos amis. Enfin presque... Je n'ai pas encore reçu mon colis avec le petit mot personnalisé. Curieuse de le lire, et de voir si celui-ci sera rédigé... en français.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Banques: un dernier mauvais trimestre à tolérer avant la reprise?

BLOGUE. Le pic des réserves pour mauvaises créances est passé, mais des charges de restructuration sont fort probables.

Le Vendredi fou prend une autre dimension en temps de pandémie

Cette année, le débat entourant de Vendredi fou est devenu un genre de combat «vertueux contre pécheurs».

Soldes de l'Après-Noël: Legault songe à limiter le nombre de clients dans les magasins

Des policiers pourraient être appelés en renfort pour s’assurer que les consignes seront suivies.