L'OEuvre Léger met son expertise au service des entreprises

Publié le 08/11/2008 à 00:00

L'OEuvre Léger met son expertise au service des entreprises

Publié le 08/11/2008 à 00:00

André Dostie, qui siège depuis 22 ans au conseil d'administration de L'OEuvre Léger, a vu bien des puits abandonnés en Afrique. " La Côte d'Ivoire en est pleine ! " dit-il.

Selon lui, les projets humanitaires échouent souvent parce qu'on a mal choisi les partenaires locaux. C'est ce qui s'est passé notamment au Mali avec la Fondation Marcelle et Jean Coutu, qui voulait y faire du développement social et sanitaire. Détournements de fonds, gaspillage... Le projet a connu des ratés. C'est maintenant L'OEuvre Léger qui le gère pour le compte de la fondation.

" Entreprises et fondations sont de plus en plus nombreuses à vouloir s'impliquer réellement dans l'humanitaire, observe M. Dostie. Mais souvent, elles n'ont pas le personnel qualifié capable de bien faire fonctionner le projet, de l'encadrer, de le superviser. Quand c'est à l'étranger, il faut savoir choisir les bonnes ONG et ne pas tomber sur des mercenaires. Cela nécessite une longue expérience sur le terrain. "

Un nouveau nom pour de nouveaux partenaires

Connue jusqu'à tout récemment sous le nom des OEuvres du Cardinal Léger, l'organisme célèbre ses 60 ans cette année. C'est effectivement en 1948, alors qu'il était recteur du Collège canadien de Rome, que le cardinal Paul-Émile Léger, de Montréal, a fondé sa première oeuvre. L'organisme n'est plus confessionnel depuis longtemps. Au fil des ans, il a accumulé une solide expertise de gestion de projets dans plusieurs pays en développement, de même qu'au Québec, où il soutient des initiatives communautaires avant qu'elles deviennent assez structurées pour recevoir l'appui de Centraide.

Le changement de nom coïncide avec une nouvelle stratégie. L'OEuvre Léger cherche maintenant des partenaires d'affaires qui lui permettront d'élargir ses activités et de diversifier ses sources de financement. Traditionnellement, l'OEuvre recevait des dons du grand public - qui, dans le passé, répondait bien aux appels du cardinal - et de l'Agence canadienne de développement international.

L'OEuvre Léger choisit toujours des projets à long terme - de 6 à 10 ans - et que les bénéficiaires s'approprient. " L'appropriation est la clé " souligne M. Dostie. Pas question de construire un puits sans s'assurer qu'il sera entretenu.

Des gens d'affaires ont compris que s'engager dans les communautés où ils font des affaires est une bonne idée. Cette série présente des entreprises qui améliorent les choses autour de nous et qui y trouvent leur compte.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.