L'homme qui plantait des meubles

Publié le 26/09/2009 à 00:00

L'homme qui plantait des meubles

Publié le 26/09/2009 à 00:00

Après les produits carboneutres, c'est-à-dire ceux dont on compense, en crédits de carbone, les émanations liées à leur fabrication et leur utilisation, on voit maintenant poindre un nouveau concept : la compensation des matières utilisées. C'est l'approche adoptée par le designer et fondateur de Hh-À hauteur d'homme, Louis-Philippe Pratte, un fabricant de meubles et d'accessoires en bois qui promet que l'équivalent en arbres sera planté pour chaque produit vendu.

La jeune entreprise québécoise, qui s'est fait remarquer par son design épuré, vise aussi à utiliser le moins de bois possible dans la production. Les produits sont en effet pensés de manière à ce que leurs retailles servent à fabriquer un autre meuble.

L'entreprise compte s'approvisionner uniquement en essences locales (érable et sapin) et en bois FSC (Forest Stewardship Council), pour lequel elle est en processus de certification. Quant à la compensation du bois utilisé, notons que Hh n'a pas spécifié pas si un organisme indépendant certifie sa démarche.

Sur Internet: www.hh.ca

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Détrompez-vous, la hausse ne profite pas qu'aux GAFAs

BLOGUE. Surprise. Le mouvement haussier commence à gagner des secteurs plus cycliques.

Bourse: le Nasdaq franchit la barre des 11000 points

09:59 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. L'indice a une nouvelle fois profité de la bonne santé de plusieurs de ses valeurs phares.