«Je voulais un concept unique au monde» - Dominique Brown, de Chocolats Favoris

Publié le 27/04/2013 à 00:00

«Je voulais un concept unique au monde» - Dominique Brown, de Chocolats Favoris

Publié le 27/04/2013 à 00:00

Créer une expérience magique. C'est l'objectif que s'est donné Dominique Brown, fondateur et ex-président de Beenox, fleuron du jeu vidéo à Québec, quand il a migré vers le commerce de détail en achetant les trois succursales des Chocolats Favoris l'an dernier à Québec, Cap-Rouge et Lévis. Quelques mois plus tard, il innove avec un concept de chocolaterie liquide et un produit révolutionnaire à consommer sur place ou à la maison : la fondue au chocolat prête à manger.

«Je voulais un concept unique au monde, ce qui n'est pas simple dans la chocolaterie, dit l'entrepreneur de 34 ans. Mais tout le monde prend le chocolat en tant que produit fini et figé, alors qu'il fascine dans sa forme liquide. Chocolats Favoris est reconnu pour ses enrobages de chocolat sur la crème glacée. J'ai décidé d'amener ces enrobages à d'autres niveaux.»

Rencontré dans le quartier Neufchâtel à Québec, à la veille de l'ouverture de la nouvelle succursale qui fait rêver avec ses grands tuyaux de chocolat, Dominique Brown montre avec enthousiasme les 10 nouveaux enrobages qui garniront les glaces de l'été : chocolat au pain d'épices, à l'orange, à la crème café ou dulce de leche.

«Les gens font la queue pendant 15 minutes pour s'offrir une glace chez nous. Il faut leur offrir une expérience», dit M. Brown, qui a l'intention de bonifier son offre de produits distinctifs au fil des ans.

Ses chocolats liquides aux saveurs raffinées se vendront aussi avec des cornets de fruits pour déguster en fondue, ce qui permettra à Chocolats Favoris de préserver une forte affluence au-delà des beaux jours d'été.

Les clients pourront même repartir avec du chocolat liquide en conserve qui sera emballé sous leurs yeux. Si le produit est consommé dans les deux heures qui suivent, il suffira d'ouvrir le contenant métallique et d'y tremper les fruits, sans même avoir besoin d'un réchaud. Autrement, on placera la conserve dans l'eau bouillante pendant 20 minutes pour déguster le dessert, vendu avec les suggestions d'accords vin-fondue du sommelier Philippe Lapeyrie.

Combler un vide dans le marché

«Pour moi, ce produit a le potentiel d'entrer dans les habitudes de consommation des Québécois. Actuellement, manger de la fondue au chocolat, c'est compliqué et on risque de faire brûler le chocolat dans la casserole. On a repensé le produit et on comble un vide dans le marché en offrant la possibilité d'un dessert facile à faire.»

Dominique Brown compte ouvrir l'an prochain de nouvelles succursales de Chocolats Favoris, entreprise fondée en 1979. Il les construira selon le design à la fois moderne et rétro de la chocolaterie de Neufchâtel. À plus long terme, il envisage une expansion au-delà des frontières du Québec, bien qu'il appuie tout son marketing sur le caractère artisanal de sa production.

Même le nom et l'histoire du chocolatier se trouvent dans les boîtes (car il y a aussi du chocolat solide fabriqué sur place) et ce sont les photos des enfants du patron et des employés qu'on aperçoit sur les conserves.

«Rien ne nous empêche d'avoir plusieurs centres de production artisanale», croit l'entrepreneur qui trouve dans la chocolaterie des plaisirs proches du jeu vidéo.

«Je continue de vendre du bonheur et de l'émerveillement. C'est gratifiant de rendre les gens heureux.»

À la une

Arrêtez de jouer à la mascotte!

BLOGUE INVITÉ. Mieux vaut se départir d'employés qui ne sont pas motivés plutôt que trop tenter de leur plaire.

Un maillot du basketteur Michael Jordan aux enchères pour 3 à 5 M$ US

Il y a 44 minutes | AFP

Le maillot a été porté par la légende de la NBA lors de sa dernière saison avec les Chicago Bulls.

Les opérations de BRP sont suspendues plus de deux jours après une cyberattaque

La société a déclaré que la suspension de ses opérations pourrait retarder certaines transactions.