Faire la chasse aux pertes d'énergie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Faire la chasse aux pertes d'énergie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Par

La Fromagerie Polyethnique, de Saint-Robert, a trouvé des moyens efficaces de réduire sa consommation d'énergie.

Quels sont-ils ? Elle récupère la chaleur émise par ses procédés partout où c'est possible et la réutilise à d'autres étapes de production de ses fromages moyen-orientaux, tels le Labneh et l'Akawie.

De plus, elle extrait la chaleur ou le froid de l'eau contenue dans un bassin de 40 000 gallons érigé à côté de l'usine. Ce système, en fonction depuis janvier 2010, est très efficace, assure Alain Marchand, qui est directeur de l'exploitation de la fromagerie depuis janvier. Le bassin fonctionne selon le principe de la géothermie, qui utilise, selon la saison, le froid ou la chaleur du sol pour se chauffer ou se refroidir. Mais à la différence de la géothermie traditionnelle, la fromagerie n'a pas creusé de puits pour y puiser la chaleur ou le froid. Elle a plutôt opté pour le bassin extérieur isolé.

" L'eau chaude a été utilisée l'hiver dernier dans la tuyauterie des planchers radiants et a permis de chauffer 30 000 pi2 de la nouvelle section de l'usine, poursuit M. Marchand. L'été, nous utiliserons l'eau froide du bassin pour climatiser l'usine. L'excès de chaleur aussi présent dans le bassin durant cette saison sera utilisé dans les étangs aérés qui font partie du système d'épuration des eaux de l'usine. Il accélérera la production de bactéries servant à épurer ces eaux. "

Le bassin d'eau permet de récupérer la chaleur des eaux de lavage, après usage, et du lactosérum (un sous-produit de la fabrication du fromage) pour l'entreposer dans le bassin. Inversement, la chaleur contenue dans le bassin servira à préchauffer les eaux de lavage, ce qui permettra de réduire de 75 % les coûts d'énergie associés au chauffage de cette eau.

L'écoefficacité en tête

L'intérêt pour l'efficacité énergétique s'explique par la nature des activités de la fromagerie. " Au fil des ans et des projets d'expansion, la consommation d'énergie de l'usine augmentait, raconte M. Marchand. Dans une fromagerie, plusieurs procédés sont énergivores, comme la pasteurisation, la production de vapeur et le nettoyage des équipements. " Dans chacun de ces procédés, on emploie de la chaleur qui peut être récupérée et réutilisée. C'est ce qui a été fait dès 2007, à la suite d'un agrandissement.

Quatre thermopompes ont alors été installées. Elles permettent de récupérer la chaleur extraite lors du refroidissement des produits (même chose pour le froid), de l'emmagasiner dans un réservoir et de l'utiliser plus tard pour un procédé qui nécessite de la chaleur, comme la pasteurisation du lait.

" Nous avons aussi installé un système de préchauffage de l'air sur le toit qui fonctionne à l'aide de capteurs solaires ", dit M. Marchand. Cela permet d'économiser sur le chauffage en hiver. Au total, le système de capteurs solaires est quatre fois plus performant que les systèmes de chauffage traditionnels, qui fonctionnent à l'aide de combustibles fossiles, précise le dirigeant.

Les possibilités d'échanges de la sorte sont nombreuses, selon M. Marchand, qui conseille de ne pas hésiter à profiter des subventions offertes par les différents organismes. Il existe plusieurs types d'aide.

La Fromagerie Polyethnique a investi 657 000 $ dans ses projets d'efficacité énergétique. Elle a reçu 278 000 $ en subventions, dont 250 000 $ de l'Agence de l'efficacité énergétique et 28 000 $ d'Hydro-Québec.

C'est à l'ancien directeur de l'usine Jean-Pierre Salvas que l'entreprise doit ces améliorations. Il a priorisé l'efficacité des mesures plutôt que le rendement rapide de l'investissement. Aujourd'hui, la Fromagerie consomme moins d'énergie grâce aux choix qu'il a faits. S. Gagné

( PROFIL )

Entreprise : Fromagerie Polyethnique

Siège social : Saint-Robert

Effectif : 27 personnes

Chiffre d'affaires : 4 millions de dollars

Marché : Canada

Actionnaires : Yves, Alain et Marc Latraverse, Jean-Pierre Salvas

Année de fondation : 1994

Site Web: www.lebedouin.com

À suivre dans cette section

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.