Exfo devra refaire ses preuves

Publié le 09/04/2011 à 00:00

Exfo devra refaire ses preuves

Publié le 09/04/2011 à 00:00

Par D.B.

Le titre d'Exfo a perdu 25 % de sa valeur le 1er avril, passant sous la barre du 8 $ à la Bourse de Toronto. Un premier trimestre époustouflant avait gonflé les attentes des analystes envers l'entreprise, dont l'action avait grimpé de 55 % depuis le début de 2011. Au deuxième trimestre de son exercice, le fournisseur de tests pour les opérateurs et les fabricants d'équipements de réseaux sans fil et filaires a déçu les analystes, en raison d'un bénéfice par action ajusté inférieur de 9 % aux prévisions, d'une baisse de 36 % des nouvelles commandes entre les premier et deuxième trimestres, ainsi que des objectifs de bénéfices inférieurs de 36 % aux attentes pour le prochain trimestre. « Nous espérions qu'Exfo entre dans une nouvelle phase de croissance trimestrielle de plus de 10 % de ses bénéfices. Il semble que le fort bénéfice de 0,11 dollars américains ($ US) du premier trimestre était une anomalie. Nous devrons attendre plusieurs trimestres avant de revoir un tel levier de rentabilité », indique Daniel Kim, de Paradigm Capital qui maintient toutefois son cours cible de 10 $.

Mis en ligne le 1er avril.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.