Entrepreneuriat : appel à un changement de stratégie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Entrepreneuriat : appel à un changement de stratégie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Le Québec est mûr pour un changement de stratégie en matière d'entrepreneuriat, juge Nathaly Riverin, vice-présidente, recherche, vigie et développement, de la Fondation de l'entrepreneurship.

" Il est temps de cesser de considérer la question de l'entrepreneuriat uniquement comme un problème de relève et de transmission d'entreprise, pour commencer à encourager l'émergence d'un véritable renouveau entrepreneurial ", soutient-elle.

Globalement, un récent sondage pancanadien réalisé par Léger Marketing révèle que l'intention de se lancer en affaires est davantage ancrée dans le reste du Canada qu'au Québec. Ainsi, 7,8 % de la population québécoise caresse l'idée de se lancer en affaires un jour, par rapport à 14,1 % des autres Canadiens.

Le projet d'entreprendre paraît également plus concret dans l'esprit des Canadiens de l'extérieur du Québec, où une majorité souhaite passer à l'action d'ici trois ans. C'est le cas de 74 % des aspirants entrepreneurs dans le reste du Canada, par rapport à 64 % au Québec.

Le sondage a été réalisé à la demande de la Fondation par Léger Marketing entre le 2 et le 25 mars auprès de 11 829 Canadiens.

Plus de défrichage

Selon Nathaly Riverin, ces données montrent le résultat d'un discours courant qui, tant dans la communauté d'affaires que dans les officines gouvernementales, tend à favoriser la préservation des acquis du Québec inc. par le rachat d'entreprises existantes, que la création d'une véritable relève entrepreneuriale.

" Dans le contexte de recherche de l'innovation entrepreneuriale, que tant d'entrepreneurs se dirigent vers la reprise d'une entreprise existante n'est pas nécessairement une bonne nouvelle ", dit Mme Riverin.

" Il faudrait que davantage de nouveaux entrepreneurs se fassent les dents dans de nouvelles entreprises à leur image, dans de nouveaux secteurs, quitte à les défricher, plutôt que de se diriger vers ce qui existe déjà. "

À la une

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Il y a 38 minutes | François Normand

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.