Embauchez un bouffon, et autres façons de gérer autrement

Publié le 22/09/2012 à 00:05, mis à jour le 24/09/2012 à 10:00

Embauchez un bouffon, et autres façons de gérer autrement

Publié le 22/09/2012 à 00:05, mis à jour le 24/09/2012 à 10:00

Par Olivier Schmouker

MISER SUR LA DIGNITÉ

Les managers gagneraient à renouer avec certaines vertus passées de mode. C'est du moins ce que pense le philosophe finlandais Pekka Himanen, qui se réclame depuis quelques années du concept de « leadership basé sur la dignité ».

La dignité ? Oui, le fait de respecter autrui au plus haut point, comme un autre soi, sans quoi la vie en société devient vite infernale. Ce souci de l'autre qui, seul, peut nous rendre meilleur : « Le leadership peut s'exprimer de différentes façons, comme la peur, la sanction ou encore la récompense. Mais les grands leaders ont tous adopté une autre approche, celle de la dignité », dit-il dans une publication du cabinet-conseil Roland Berger, en songeant à « Gandhi, Luther King et autres Mandela ».

Avoir une attitude ouverte aux autres, quels qu'ils soient, est toujours enrichissant, même si cela n'est pas toujours facile. « Si vous voulez être perçu comme un grand leader, créez un environnement de travail où règne la dignité, c'est-à-dire où chacun peut exprimer tout son potentiel et être soutenu dans ses projets », conseille celui qui a figuré parmi les 200 Young Global Leaders de 2005.

Le philosophe va plus loin. Il invite à lier cette nouvelle culture d'entreprise à une mission plus large axée elle-même sur la dignité. Cette mission permettrait à chaque employé de se sentir engagé dans une aventure magnifique, et donc de s'investir plus que jamais. Elle permettrait aussi à l'entreprise de se faire connaître de tous, voire de susciter la sympathie. Bien entendu, il ne s'agit pas simplement de s'associer à une cause humanitaire et de dégager des employés pour les laisser faire du bénévolat au nom de la boîte. Il faut viser plus grand et orienter les activités mêmes de l'entreprise vers la cause choisie.

Comment entreprendre une telle opération ? « Posez-vous des questions », dit-il. Par exemple, le produit que vous fabriquez ou le service que vous offrez est-il éthique et responsable ? En quoi contribue-t-il à faire avancer la société dans son ensemble ? Peut-il rendre certaines personnes heureuses ? Et d'autres, malheureuses ? Pouvez-vous lui donner une nouvelle dimension (culturelle, environnementale, sociale, etc.) ?

« N'ayez pas peur de mettre en oeuvre les talents de votre entreprise au service d'une cause, poursuit le professeur invité d'Oxford. Cette dernière peut, en effet, vous ouvrir des marchés et vous aider à transformer un défi en occasion d'affaires. »

À la une

À surveiller: CGI, Dollarama et Lion Électrique

Il y a 33 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de CGI, Dollarama et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

08:43 | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour il y a 49 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.