Embauchez un bouffon, et autres façons de gérer autrement

Publié le 22/09/2012 à 00:05, mis à jour le 24/09/2012 à 10:00

Embauchez un bouffon, et autres façons de gérer autrement

Publié le 22/09/2012 à 00:05, mis à jour le 24/09/2012 à 10:00

Par Olivier Schmouker

Saku Tuominen est cofondateur du Groupe Idealist. Photo : DR.

HELSINKI - De nouvelles idées sur le leadership et le management voient le jour en Finlande. Là-bas, plusieurs osent bousculer les a priori, pour leur plus grand bénéfice. Inspirant!

ÉLEVER SES EMPLOYÉS TOUJOURS PLUS HAUT

Où les Finlandais rêvent-ils de travailler ? Chez le fabricant de cellulaires Nokia ? Chez Rovio, le concepteur du jeu Angry Birds ? Pas du tout. Ils adoreraient évoluer chez Kone, un fabricant d'ascenseurs et d'escaliers roulants, d'après un récent sondage de Talentum Media.

Pourquoi Kone ? Tout simplement parce qu'on s'y soucie réellement des employés. Le programme Bien-Être est accessible à tous, offre un suivi médical et psychologique, une invitation à faire du sport pendant les heures de travail, du coaching en nutrition, etc. Tout est mis en oeuvre pour aider chacun à développer ses compétences : encouragement à prendre des responsabilités, formations, etc. « Il y a un running gag chez nous : Fais attention à ce que tu dis quand tu souhaites quelque chose, car ça va t'être vite accordé ! C'est comme ça qu'une collègue a été mutée dans nos bureaux en Chine avant d'avoir eu le temps de dire ouf », ricane Liisa Kivelä, directrice des communications.

« Nous usons de trois clés pour susciter l'engagement de nos quelque 35 000 employés répartis dans 50 pays, dont le Canada », explique Susanne Skippari, chef de la gestion des talents.

1. Avoir de bons leaders

« Nous décelons aisément ceux qui ont un bon potentiel de leadership et les formons en ce sens, car ce sont eux qui peuvent vraiment permettre à une équipe de faire des étincelles. Chez nous, le leadership est caractérisé par six compétences : la prise de décision ; l'exécution ; la réussite grâce aux autres ; la collaboration ; le sens des affaires ; l'orientation client », dit-elle.

2. Faire participer chacun au maximum

« Si nous aidons un employé à briller, il brillera. C'est comme ça que nous avons mis au point, par exemple, l'outil d'innovation, un intranet où chacun peut présenter ses idées neuves. On les compte par dizaines chaque mois. Tout le monde peut en discuter en ligne, les enrichir et même leur donner une note. Les meilleures sont soigneusement analysées : des dizaines ont d'ores et déjà été concrétisées, pour le plus grand bénéfice de Kone et de leurs auteurs, bien sûr », indique-t-elle.

3. Encourager chacun à sa guise

« Les managers ont pour mission d'être à l'écoute des membres de leur équipe et de veiller à leur épanouissement au travail. Cela se traduit souvent, entre autres, par des horaires flexibles pour concilier au mieux le travail et la vie de famille », dit Mme Skippari.

Le niveau de satisfaction des employés est mesuré tous les ans à l'aide d'un sondage. Ces dernières années, il avoisinait les 80% de « globalement satisfaits ». Seul bémol : crise économique mondiale oblige, le nombre d'employés ne cesse de diminuer chez Kone depuis 2008...

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en petite hausse

Mis à jour il y a 30 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture au dessus des 21 000 points pour une première fois.

Titres en action: CGI, Nestlé, ASML, Akzo Nobel, Wendel, Sartorius Stedim Biotech

08:41 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 07:56 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Hésitation sur les marchés, concentrés sur les prix et les résultats d'entreprises. Le bitcoin en petite baisse.