"Eh ! mon chum, veux-tu une Nissan ?"

Publié le 04/04/2009 à 00:00

"Eh ! mon chum, veux-tu une Nissan ?"

Publié le 04/04/2009 à 00:00

Nissan utilise uniquement des réseaux sociaux pour faire la promotion au Canada de son nouveau modèle, la Cube. Il s'agit d'une première nord-américaine pour l'industrie automobile.

Les sites de réseaux sociaux Facebook et Twitter sont de la partie, ainsi qu'une plateforme Web où s'exprime la "créativité" des internautes avec des photos, des vidéos et des blogues. Déjà 4 800 personnes - on en vise 5 000 - se sont inscrites depuis le lancement de la campagne, la semaine dernière.

Parmi elles, 500 profils seront montrés "au pays au grand complet", dit le communiqué, et 50 d'entre eux, choisis par un jury, remporteront une Cube.

Pour cette campagne, la firme de marketing promotionnel Harry & Co, de Montréal, a envoyé des courriels à des blogueurs et autres internautes.

Le ton est familier, à la limite puéril, au "tu" et au "toi". Qui vise-t-on ? "Les 16 à 60 ans", dit Pierre Parent, vice-président de Harry & Co, partenaire dans cette campagne de la torontoise Capital C.

Selon lui, il s'agit davantage d'un "positionnement mental" que d'un groupe d'âge en particulier : "Nous visons les gens créatifs, ouverts aux nouveautés", dit M. Parent.

Ce n'est pas la première expérience de publicité Internet pour Nissan. Cet automne, le lancement de la Rogue aux États-Unis a été principalement publicisé par l'intermédiaire des réseaux sociaux. En quatre semaines, des vidéos mis en ligne sur YouTube ont été vus plus de 200 000 fois.

Le terme "2008 Nissan Rogue" était au septième rang des requêtes les plus populaires sur Yahoo en octobre.

À la une

Ses «erreurs de jeunesse» n’arrêteront pas l’innovation du Web3

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Cet Internet 3.0, bâti sur les «chaînes de blocs», charrie quantité de préoccupations.

Verdir le marketing, l’objectif de Masse Critique

Le collectif a pour mission de réduire l’empreinte environnementale des pratiques de vente.

Voici sur quoi miser pour rapatrier au bureau vos employés

RHÉVEIL-MATIN. Une étude de Microsoft recommande d'offrir un lieu qui permet aux employés de connecter entre eux.