Églises à louer, dépenses à partager

Publié le 11/06/2011 à 00:00

Églises à louer, dépenses à partager

Publié le 11/06/2011 à 00:00

Par Claudine Hébert

De plus en plus de paroisses explorent une nouvelle voie afin de conserver leur église, leur presbytère et autres bâtiments religieux : les mettre en location.

La paroisse Immaculée-Conception est du nombre. Depuis ce printemps, elle cherche un locataire pour partager les locaux de l'église à l'angle des rues Papineau et Rachel, à Montréal. L'établissement du Plateau Mont-Royal dispose de 14 pièces à louer, totalisant 5 000 pieds carrés (pi2). Le loyer, à 5 500 $ par mois, inclut le chauffage, l'électricité et une exemption de TPS et de TVQ. Mais attention, le locataire doit assumer les frais pour améliorations locatives, respecter les heures normales de bureau et, surtout, être compatible avec la mission de l'Église catholique.

La paroisse, confirme Lucie Ricard, agente immobilière du groupe RE/MAX, ne veut pas louer à n'importe quelle organisation ou commerce.

Les bâtiments de ce type recèlent un fort potentiel pour la location commerciale et professionnelle, dit-elle.

Jusqu'à maintenant, deux garderies se sont montrées intéressées. " Une clientèle parfaite, qui pourrait profiter de la proximité du parc Lafontaine ", dit l'agente, fascinée par la lumière, la solidité et la sérénité des lieux.

" Une solution que les paroisses n'exploitent pas suffisamment pour conserver leurs beaux édifices patrimoniaux ", soutient Mme Ricard.

Mais voilà : certaines paroisses considèrent que leur mission n'est pas de gérer le patrimoine religieux. À l'époque où les fidèles abondaient, la dîme, les quêtes et les dons suffisaient pour entretenir les immeubles et payer le salaire des religieux. Aujourd'hui, de nombreuses paroisses ne peuvent plus financer seules la préservation des édifices patrimoniaux. " Pour conserver ces immeubles, il faut que chaque communauté y mette du sien ", pense Normand Paquette, économe diocésain au Diocèse de Valleyfield.

Son organisation teste elle aussi la formule. Le Centre diocésain de Valleyfield est à louer. Pour partager ses locaux (et les frais y afférents), le diocèse cherche un locataire, si possible un bureau d'affaires, désireux d'occuper les quelque 12 000 pi2 répartis sur les 2e et 3e étages de l'édifice, voisin de la cathédrale. Le bâtiment n'était plus conforme au Code du bâtiment pour permettre la poursuite de cette activité. D'ailleurs, les nouveaux locataires devront ajouter des portes et des escaliers de secours.

D'autres paroisses envisagent déjà la location pour partager les frais liés à leurs actifs immobiliers. À Saint-Clet, dans Vaudreuil-Soulanges, à l'ouest de Montréal, une partie des locaux du presbytère est louée à la députée provinciale libérale Lucie Charlebois.

À Sainte-Thérèse, dans les Laurentides, la paroisse partage des locaux et le choeur de l'église Sacré-Coeur avec le Collège Sainte-Thérèse, qui utilise les lieux pour ses activités théâtrales.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: baisse de fin de séance à Wall Street

Mis à jour il y a 36 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a accéléré ses pertes en fin de séance avec le recul des valeurs technologiques.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

08:21 | LesAffaires.com et AFP

Les places asiatiques ont connu des fortunes diverses mardi.

Titres en action: Canada Goose, Boeing, Dorel

Mis à jour à 15:30 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.