Desjardins : les excédents reculent de 32,2% au 4e trimestre

Publié le 25/02/2011 à 11:12, mis à jour le 17/10/2011 à 09:46

Desjardins : les excédents reculent de 32,2% au 4e trimestre

Publié le 25/02/2011 à 11:12, mis à jour le 17/10/2011 à 09:46

Par La Presse Canadienne

[Photo : Benjamin Nantel]

Les excédents, ou profits nets, du Mouvement Desjardins ont chuté de 32,2 pour cent au quatrième trimestre, passant de 267 millions $ l'an dernier à 181 millions $ cette année.

Le recul s'explique, entres autres, par une hausse de 142 millions $ des charges dans le secteur des assurances, par la radiation de certains actifs ainsi que par l'augmentation des provisions relatives aux ententes fournisseurs et au portefeuille de placements, a expliqué le groupe financier coopératif dans un communiqué publié vendredi.

Plus précisément, la filiale d'assurance de dommages de Desjardins a pâti d'une "hausse significative" des sinistres en raison des conditions climatiques difficiles dans l'est du pays et du bond du nombre d'accidents d'autos dans la région de Toronto.

Les revenus totaux du groupe se sont élevés à 2,67 milliards $, en hausse de 3,3 pour cent.

Le rendement des capitaux propres, un indicateur clé de la performance des institutions financières, s'est établi à tout juste 5,5 pour cent, contre 9,5 pour cent il y a un an. Par contre, le ratio de capital de première catégorie de Desjardins s'élevait à 17,7 pour cent au 31 décembre, comparativement à 15,8 pour cent un an plus tôt.

La rentabilité du principal secteur d'activité de Desjardins, celui des services aux particuliers et aux entreprises, a chuté, ses excédents ayant reculé de 11,1 pour cent pour se chiffrer à 152 millions $. Ses revenus totaux ont crû de 4,4 pour cent pour s'élever à 1,37 milliard $, mais ceux tirés des transactions et des titres disponibles à la vente ont diminué.

Le secteur de la gestion de patrimoine et de l'assurance de personnes a également vu ses excédents fléchir, ceux-ci passant de 58 à 43 millions $, en baisse de 25,9 pour cent. Les revenus ont néanmoins progressé de 6,1 pour cent à 1,03 milliard $.

Pour ce qui est du secteur de l'assurance de dommages, son apport aux excédent de Desjardins s'est chiffré à 10 millions $, une dégringolade de 63 pour cent par rapport à l'an dernier.

Les provisions pour pertes sur créances se sont chiffrées à 41 millions $, en baisse de 16 millions $ par rapport au quatrième trimestre de 2009, grâce notamment à la bonne tenue des cartes de crédit.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.