Des médias impartissent leur rédaction à l'étranger

Publié le 14/02/2009 à 00:00

Des médias impartissent leur rédaction à l'étranger

Publié le 14/02/2009 à 00:00

Pour réduire leurs coûts, des journaux - frappés de plein fouet à la fois par une crise économique et existentielle - impartissent une partie de leurs activités rédactionnelles à l'étranger.

Par exemple, le Daily Telegraph de Londres sous-traite désormais une partie de son édition à Pagemasters, une entreprise de Sydney appartenant à l'agence de presse Australian Associated Press, indique Le Monde.

Ainsi, chaque semaine, les pages traitant de voyages, d'automobile et d'économie, de même que son édition du dimanche, seront envoyées à Sydney. L'équipe de pupitreurs australiens les reliront et les titreront pour les renvoyer à Londres, où le quotidien est imprimé.

Encore plus inusité : les articles du Pasadena Now, un site d'information en ligne de la Californie, fait écrire tous ses articles par des journalistes indiens.

Ils couvrent par exemple les séances du conseil municipal en visionnant les débats sur le Web. Les propriétaire en ont pour leur argent. Reste à savoir si c'est le cas des citoyens de Pasadena...

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Les 300 plus importantes PME du Québec en 2019

Édition du 26 Octobre 2019 | Emanuelle René de Cotret

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

300 joyaux qui brillent au Québec

Édition du 26 Octobre 2019 | Marine Thomas

L'ÉDITO. Elles sont innovantes, dynamiques et ambitieuses. Elles, ce sont les PME québécoises. Contribuant à la...

Rogers rate la cible au 3e trimestre et abaisse ses prévisions

Mis à jour le 23/10/2019 | La Presse Canadienne

Rogers Communications a réduit ses prévisions de revenus pour 2019.