Des lavabos... aux urnes funéraires !

Publié le 05/06/2010 à 00:00

Des lavabos... aux urnes funéraires !

Publié le 05/06/2010 à 00:00

Si certaines diversifications d'activité semblent naturelles, d'autres sont plus étonnantes, comme vendre des urnes funéraires en plus... de lavabos ! C'est pourtant l'expérience que tente la boutique Le Moine Urbain, rue Saint-Dominique, à Montréal.

Mario Lafrenais a fondé Le Moine Urbain il y a sept ans. La boutique conçoit des accessoires de cuisine et de salle de bains au design recherché, en pierre, en bois et en acier.

Quand un ami de longue date, Henri Quiniou, gestionnaire de produits logiciels, est revenu d'un séjour de quelques années aux États-Unis, M. Lafrenais lui a parlé de son projet d'urnes funéraires en pierre. Cela lui a plu et ils ont créé ensemble Les Urnes du Moine Urbain, l'automne dernier.

" J'ai traversé un deuil et je me suis rendu compte de la difficulté de trouver une urne qui sorte de l'ordinaire, qui parle plus du cycle de la vie qu'uniquement de la mort, qui invite au recueillement ", explique M. Lafrenais.

Chaque urne est vendue avec des sachets contenant des poussières d'or et des semences d'arbres, et une prière amérindienne. Coût : 2 200 $ pour un adulte.

" Nous exposerons nos urnes à la boutique le Moine Urbain, mais notre but est de les distribuer aux salons funéraires ", ajoute M. Quiniou.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.