Dégel à Montréal : trois nouveaux projets de tours de bureaux

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 28/02/2013 à 09:17

Dégel à Montréal : trois nouveaux projets de tours de bureaux

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 28/02/2013 à 09:17

À peine la nouvelle tour Deloitte de Cadillac-Fairview entamée à côté de la gare Windsor, trois nouveaux projets circulent déjà auprès des courtiers en location du centre-ville de Montréal. Et Ivanhoé Cambridge est fébrile : elle veut lancer dès que possible son chantier pour le 900, De Maisonneuve Ouest, dans ses cartons depuis des années.

Vincent Chiara à l'îlot Overdale

À l'angle du boulevard René- Lévesque Ouest et de la rue Lucien-L'Allier, le président du Groupe Mach, Vincent Chiara, a un projet pour la partie bureaux de l'îlot Overdale (1), a appris Les Affaires.

L'homme d'affaires Kheng Ly a acquis ce quadrilatère en 2011 pour y construire un vaste projet de 873 unités de copropriété, comme nous le dévoilions le 14 février. Mais il veut revendre la partie nord-est du vaste terrain, réservée à des bureaux et au commerce de détail.

«C'est une option exclusive ferme qu'on a pour le moment, assure Vincent Chiara. J'achète une superficie de plus ou moins 35 000 pieds carrés du terrain.» Il n'a pas dévoilé le prix négocié.

De son côté, Kheng Ly nie avoir signé une entente finale avec lui. «Il n'y a pas d'option ferme avec le Groupe Mach, car nous sommes toujours en discussion sur certaines modalités du deal.»

Quoi qu'il en soit, Vincent Chiara veut construire une tour d'«environ 22 étages» et 400 000 pieds carrés, dotée de la certification écologique LEED Or ou Argent. Le rez-de-chaussée et le premier étage abriteront quelque 50 000 pieds carrés de commerce de détail.

Le cabinet d'architectes Lemay a déjà dessiné l'immeuble. «On a présenté le dossier aux courtiers pour avoir leurs réactions», dit Vincent Chiara, un important promoteur montréalais, partenaire des familles Saputo et Borsellino dans la propriété de la Tour de la Bourse et de la Tour CIBC. Il assure être en pourparlers avec «trois locataires différents, représentant 60 000 pieds carrés chacun». Le promoteur pense pouvoir toucher «35 à 42 $ nets du pied carré».

L'autre projet de Westcliff

En attendant de démarrer son vieux projet de la Cité internationale au square Victoria, Westcliff sonde l'intérêt des courtiers pour le 500, De Maisonneuve Ouest (2), entre les rues Aylmer et City Councillors. Le lot, à l'est du magasin La Baie, est occupé par l'agence de location Hertz.

«C'est un terrain qu'on a dans nos cartons depuis un bon bail, dit François Lapierre, directeur régional chez Westcliff. Nous avons en tête un immeuble locatif de 22 étages et 350 000 pieds carrés. On parle à l'occasion aux courtiers du potentiel de l'emplacement et de ses attraits.»

Mais les discussions sont autrement plus avancées à la Cité internationale (3). Westcliff discute depuis 2011 avec Rio Tinto Alcan pour y reloger son siège social, comme le révélait alors Les Affaires. Sans confirmer l'identité du locataire pour sa tour de 16 étages, François Lapierre assure que les «discussions sont très avancées» et «espère pouvoir régler le dossier en 2013».

Cadillac Fairview pressée

Sa tour Deloitte (5) à peine commencée à côté de la gare Windsor, Cadillac Fairview a déjà décroché le téléphone pour offrir des locaux dans une deuxième tour de bureaux (4), située en face, au sud. Le terrain, où subsiste un vieil immeuble condamné, lui appartient déjà. «Ils m'ont appelé et m'ont offert des espaces, dit un courtier qui désire garder l'anonymat. Mais avant qu'ils le fassent pour vrai, c'est une autre paire de manches !»

Cadillac Fairview, une filiale du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (Ontario Teachers' Pension Plan), a cependant refusé d'émettre tout commentaire.

Quoi qu'il en soit, seule une minorité des multiples projets annoncés pour le centre-ville se feront réellement, croit Benoît Egan, partenaire chez Raymond Chabot Grant Thornton, en charge de la consultation immobilière. En fonction du taux d'absorption historique, il prévoit la construction de «1,1 million de pieds carrés dans le centre-ville». Seulement «quatre ou cinq projets» devraient donc sortir de terre, dont la plupart sous forme mixte, alliant copropriétés et bureau, comme la tour Aimia en construction au square Victoria.

Plusieurs entreprises cherchent de grandes superficies

Standard Life : 250 000 pi2

Mouvement Desjardins : 250 000 pi2

Hydro-Québec : 100 000 pi2

hugo.joncas@tc.tc

À suivre dans cette section

À la une

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

29/05/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.