Décideurs, à vous de décider !

Publié le 28/09/2013 à 00:00

Décideurs, à vous de décider !

Publié le 28/09/2013 à 00:00

Par Géraldine Martin

Cette semaine, je vous raconte l'histoire de ce numéro. D'emblée, je vous le dis, cette édition n'est pas comme les autres.

Tout a débuté avant les vacances d'été. On planchait sur les sujets forts de l'automne, et le thème du design est sorti du lot. Nous avons commencé à creuser le sujet. Et plus on creusait, plus l'édition spéciale s'imposait. L'angle ? Le design, ce n'est pas juste pour faire beau. Mieux intégré au sein de nos entreprises, il peut devenir un puissant moteur économique.

Pour valider notre point de vue, nous avons mis sur pied une table éditoriale. En quelques jours à peine, 14 personnes ont répondu à l'appel. Cela nous a confortés dans notre idée : il y a urgence à parler du sujet !

Autour de la table, le design a été vu et corrigé sous toutes ses coutures (compte rendu à lire en page 6). Parfois, sur un ton enflammé. «Si on continue de construire du banal, on aura un développement économique banal !» a notamment lancé Charles-Mathieu Brunelle, directeur général d'Espace pour la vie.

Plusieurs conclusions ont émergé. L'une d'elles m'a particulièrement marquée : les entrepreneurs doivent être audacieux, ce sont eux qui passent la commande , a expliqué Claude Beaulac, directeur général de l'Ordre des urbanistes du Québec. Autrement dit, pour faire du Québec une province «design», il faut que nos décideurs soient «design».

Mario Mercier est du même avis. Le fondateur, associé et directeur de la création de l'agence de communication montréalaise Orangetango déplore que, dans l'enveloppe budgétaire des projets, le design soit souvent perçu comme «un mal nécessaire».

M. Mercier n'était pas à notre table éditoriale, mais il s'est beaucoup investi dans notre édition spéciale. C'est à lui et son équipe que nous avons confié la réalisation de la Une du journal et de la vidéo qui y est associée. Celle-ci raconte la fabuleuse histoire d'amour entre les affaires et le design. Une histoire qui peut nous mener loin, comme vous le découvrirez après avoir téléchargé l'application Les Affaires RA, développée par TC Media (voir l'encadré ci-contre).

Avec un contenu d'exception, une manchette et une vidéo qui sortent de l'ordinaire, l'idée est de frapper un grand coup pour sensibiliser le monde des affaires à l'importance du design.

C'était d'ailleurs la volonté de chacun des 14 intervenants de notre table éditoriale. «C'est bien beau de débattre, mais que fait-on après ?» ont-ils demandé. C'est alors que plusieurs d'entre eux ont décidé de mettre en branle une grande initiative : lancer un nouvel appel au gouvernement fédéral afin que la conception du futur pont Champlain passe par un concours international d'architecture et d'ingénierie (à lire en page 10).

C'est peut-être là le début d'une autre histoire. Celle du monde des affaires, du design et du pont Champlain.

Éditrice adjointe et rédactrice en chef, Groupe Les Affaires

geraldine.martin@tc.tc

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.