Coup de foudre

Publié le 08/06/2013 à 00:00

Coup de foudre

Publié le 08/06/2013 à 00:00

C'était il y a quelques années, au mois de juin. Je découvrais Montréal. Il faisait beau et chaud. C'était la saison des festivals. Une belle période, où la ville est en beauté, m'avait-on dit. Mais je me souviens très bien de ma réaction d'immigrante fraîchement débarquée : «Montréal, c'est ça ?» Je trouvais la ville laide, sale, délabrée. En relisant mes guides touristiques, un commentaire m'a toutefois convaincue de ne pas porter un jugement trop rapide. Il disait : «Montréal ne se laisse pas aimer au premier jour».

Au premier coup d'oeil, Montréal n'est en effet pas facile à aimer. Il suffit de penser à son architecture. Mais lorsqu'on prend le temps de la connaître, de côtoyer ses habitants, de comprendre qu'elle se nourrit de créativité, on tombe vite sous son charme.

Aujourd'hui, rien n'a changé. Il est facile de conclure que tout va mal à Montréal lorsque notre quotidien est rythmé par les rebondissements de la commission Charbonneau. Pourtant, tout n'est pas noir. Le Quartier des spectacles prend forme. Un Quartier de l'innovation est en train d'émerger. L'industrie des congrès a le vent dans les voiles... Saviez-vous qu'en 2012, Montréal a été la ville nord-américaine qui a accueilli le plus grand nombre de congrès organisés par des associations internationales ? Devant New York, Boston...

Le hic, c'est que ces initiatives ou ces bons coups semblent dispersés. Il se passe de belles choses ici et là, mais cela ne se voit pas. Il n'y a pas de grande vision d'ensemble. Et ça fait mal. Entre 1987 et 2011, la croissance annuelle moyenne du PIB réel de la région métropolitaine de Montréal a été inférieure à celle de l'ensemble des régions métropolitaines du Canada, soit 1,8 % par rapport à 2,4 %, selon le Conference Board.

Ça prendra un maire qui se fâche, dit Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a raison. Ça prend un capitaine qui saura se faire entendre et tenir le cap. Le bateau pourra ainsi avancer. Et qui sait, dans un proche avenir, Montréal pourra peut-être se laisser aimer dès le premier jour.

À la une

SNC-Lavalin et deux anciens cadres sont accusés de corruption

Il y a 37 minutes | La Presse Canadienne

Les accusations remontent à des événements survenus entre 1997 et 2004.

À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney?

Titres en action: Faurecia, G-III, Carnival

Mis à jour il y a 10 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.