Comment mieux se positionner à l'étranger ?

Publié le 05/06/2010 à 00:00

Comment mieux se positionner à l'étranger ?

Publié le 05/06/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

Le Québec possède plusieurs produits forts qui ont le potentiel de séduire la clientèle internationale. Or, l'industrie touristique est à l'heure des choix. " Il est temps qu'un leadership fort vienne orienter les choix touristiques afin de mieux nous distinguer de la concurrence ", dit le Conseil québécois de l'industrie touristique (CQIT).

Quels sont justement ces produits distinctifs qui peuvent faire la différence face à la multiplicité des destinations touristiques dans le monde ? De nombreux intervenants sont unanimes : le fleuve, le caractère nordique et la présence de la culture autochtone pourraient être davantage exploités. Ainsi que le volet du développement durable.

" La réflexion doit également porter sur nos véritables marchés cibles ", ajoute Adèle Girard, directrice générale du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. Selon elle, l'industrie ne peut à la fois cibler les Américains, qui privilégient des infrastructures de tourisme de masse et familiales, et les Européens qui, eux, recherchent l'unicité, les grands espaces, et surtout, un accueil plus réservé ", indique-t-elle.

Mme Girard cite en exemple les hôtels-boutiques. Ce sont des établissements charmants, mais qui ne sont pas conçus pour recevoir les couples avec enfants. Il s'agit d'un produit mal adapté aux familles nord-américains.

L'hébergement soulève justement beaucoup de questions. Le vieillissement des infrastructures en région figure parmi les freins au développement touristique international. Actuellement, le parc hôtelier québécois est surtout composé d'établissements cotés 2 (40 %) et 3 (30 %) étoiles. Qu'en pense l'Association des hôteliers du Québec ? La directrice générale, Danielle Chayer, s'est montrée peu loquace sur le sujet. Son organisation, qui évalue présentement l'ensemble des établissements, est tenue de rester discrète jusqu'au dépôt de son rapport au ministère du Tourisme.

À la une

Les cryptos, vous y croyez, vous?

EXPERT INVITÉ. Les cryptomonnaies sont de plus en plus prises au sérieux. Mais il faut y investir avec prudence.

Apple passe devant Microsoft et redevient première capitalisation mondiale

13:52 | AFP

La capitalisation d’Apple atteint 3336 milliards de dollars américains.

L'action de la CWB grimpe après l'annonce de l'accord d'achat par la Banque Nationale

Les actions de la CWB ont augmenté de 17,61 $ à 42,50 $ à la Bourse de Toronto mercredi avant-midi.