Comment choisir des FNB ?

Publié le 09/06/2012 à 00:00

Comment choisir des FNB ?

Publié le 09/06/2012 à 00:00

Par Ian Gascon

Les fonds négociés en Bourse (FNB) sont des produits idéals pour les investisseurs qui savent s'en servir adéquatement. Il est de plus en plus difficile pour les investisseurs autonomes de faire une sélection appropriée parmi plus de 245 FNB au Canada dont la complexité est sans cesse croissante. Après avoir établi votre profil d'investisseur, voici quelques éléments à considérer afin de vous construire un portefeuille personnalisé.

La structure d'un FNB

C'est l'aspect le plus complexe. Tous les FNB ne sont pas structurés de la même façon. Certains utilisent des produits dérivés afin d'améliorer leur efficacité fiscale ou de mieux reproduire leur indice de référence. La pertinence d'une telle structure est propre à chaque FNB. Vous devez lire les prospectus afin de bien comprendre ce que vous achetez.

Les FNB à effet de levier sont à éviter. Les catégories pour conseillers (.A) ne s'adressent pas aux investisseurs autonomes. La plupart des FNB d'actions internationales offrent une couverture de devises. Dans le contexte actuel, où le prix des commodités est élevé, il serait prudent pour un investisseur canadien d'éviter les FNB d'actions ayant comme stratégie de couvrir l'exposition en devises. Or, à moins d'acheter des FNB négociés sur une Bourse américaine, il y a peu de choix au Canada en ce moment.

Le rendement

En principe, un FNB devrait procurer le rendement de son indice de référence moins les frais de gestion.

Mais la réalité est différente pour la plupart des FNB qui ne tentent pas de répliquer un indice bien connu. Le rendement dépend aussi des frais de transaction, de la liquidité des titres sous-jacents et de plusieurs frais administratifs. La performance d'un FNB à gestion active est encore plus difficile à évaluer.

Les catégories d'actifs

Il faut diversifier son portefeuille et déterminer le nombre de FNB requis par catégorie d'actifs sans que les frais de transaction ne deviennent trop élevés. Les FNB ont été initialement créés pour suivre des indices de marché. À mon avis, il est préférable de s'en tenir aux FNB à gestion passive tout en évitant les FNB à gestion active, qui comportent des frais plus élevés.

La fiscalité

Ces produits améliorent l'efficacité fiscale d'un portefeuille. Dans certains cas, il est possible de transformer les revenus d'intérêt des titres sous-jacents en gains en capital. Comme cela entraîne un coût supplémentaire, il faut bien évaluer l'avantage obtenu après frais et après impôt d'une telle structure, qui comporte alors aussi un risque de contrepartie.

Où les trouver ?

Plusieurs sites Internet proposent des portefeuilles modèles de FNB. Par contre, ces portefeuilles ne seront pas personnalisés selon votre profil d'investisseur, la taille de votre portefeuille et votre situation fiscale. Autrement, il existe pour les investisseurs autonomes des services de conseils personnalisés à faible coût qui sont spécialisés dans les portefeuilles de FNB.»

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.