Ces baby-boomers qui font (et défont) les tendances

Publié le 06/07/2013 à 00:00, mis à jour le 25/10/2013 à 09:56

Ces baby-boomers qui font (et défont) les tendances

Publié le 06/07/2013 à 00:00, mis à jour le 25/10/2013 à 09:56

L'entreprise Pro-Fab, de Saint-Apollinaire, surfe sur la vague des chalets avec sa série villégiature, qui croît de 10 % à 20 % par année, selon le directeur des ventes Martin Tremblay.

«Je pense que c'est une vague qui va durer encore sept, huit ans, jusqu'en 2020, dit M. Tremblay. Les baby-boomers sont nombreux, ils ont des moyens financiers élevés et beaucoup vont à la retraite assez tôt dans leur vie.»

Spécialisée dans les maisons préfabriquées, Pro-Fab a vu dans les chalets une belle occasion de diversifier ses activités. L'entreprise s'est notamment associée au promoteur du Domaine de la Martine à Petite-Rivière-Saint-François pour construire de luxueux et spacieux chalets contemporains avec vue sur le fleuve.

«C'est un secteur de villégiature très prisé par les baby-boomers. Et puis, les maisons de campagne constituent un bel investissement immobilier. Les gens peuvent les louer pour payer l'hypothèque, et leur investissement prend de la valeur en même temps», note M. Tremblay.

Selon le type de maison, les revenus de location oscillent entre 20 000 $ et 55 000 $ par année, selon Daniel Guay de l'agence de location Hébergement Charlevoix.

«L'hiver est devenu la haute saison maintenant dans la région, et c'est une saison plus longue que l'été. C'est clairement grâce au Massif de Charlevoix, car auparavant, il y avait très peu de clients chez nous, l'hiver», remarque M. Guay.

À la une

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Il y a 26 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 36 minutes | Refinitiv

L'OPEP+ discute pour diminuer sa production, Teck Resources et son projet Zafranal, Ouragan Ian et Google.

Études: les partisans du PCQ mangent de la viande

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

Les caquistes privilégient la voiture alors que les solidaires sont nombreux à être écoanxieux, révèle une étude.