Celle par qui tout a commencé

Publié le 26/09/2009 à 00:00

Celle par qui tout a commencé

Publié le 26/09/2009 à 00:00

Nous avons choisi ces chefs d'entreprise, investisseurs ou consultants parce qu'ils ont fait du développement durable leur priorité bien avant qu'il ne soit devenu tendance. Ils ont tracé la voie dans un domaine où il reste beaucoup à faire. Découvrez ces passionnés qui jettent un regard éclairant vers l'avenir tout en lançant un appel aux élus pour mieux encadrer le secteur et soutenir les initiatives prometteuses.

Johanne Gélinas est certainement l'une des personnalités les plus influentes en matière de développement durable au Québec. Et quand elle affirme que les PME ne traînent pas la patte en matière de développement durable, on peut la croire.

" Au contraire. Ce sont souvent les organisations les plus innovantes, en raison de leur modèle d'entreprise ", ajoute l'associée de Deloitte, qui aide ses clients à comprendre, planifier et gérer les questions concernant la responsabilité d'entreprise et le développement durable, notamment les changements climatiques.

" Une PME change de direction beaucoup plus rapidement qu'une grande entreprise. De plus, les salariés et les dirigeants des PME ont une ouverture plus grande face au changement. Lorsqu'elles décident d'adhérer à la philosophie du développement durable, elles accomplissent des choses extraordinaires ", ajoute cette conférencière de renom et ancienne commissaire fédérale à l'environnement et au Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE).

C'est sa passion pour la géographie, éveillée durant le secondaire, qui a menée la jeune femme où elle est aujourd'hui. " Un professeur m'a donné la piqûre. J'ai décroché mon baccalauréat en géographie de l'UQAM en 1983. Ma passion a ensuite glissé vers l'écologie, l'environnement et le développement durable ", raconte la spécialiste, dont le départ à titre de commissaire à l'environnement, en 2007, avait été fracassant. Johanne Gélinas avait eu un différend majeur avec la vérificatrice générale du Canada, Sheila Fraser, qui l'avait congédiée.

Le développement durable et celui des affaires sont conciliables, estime l'associée de Deloitte. On a l'embarras du choix en matière d'exemples. " Wal-Mart a ciblé certains de ses fournisseurs et leur a demandé de réduire de 5 % leur emballage d'ici 2012. Ce petit geste entraînera à lui seul une réduction des coûts du géant américain de 3,4 milliards de dollars. "

Elle cite un exemple inspirant. Celui d'UPS, qui a récemment revu ses routes de livraison de colis afin de réduire les virages à gauche [moins de perte de temps en raison de la circulation et de risques de collision] de ses véhicules. " Résultat : elle a retranché 9 millions de dollars à sa facture annuelle de carburant. "

Avec la crise économique mondiale, la spécialiste soutient que le développement durable s'impose de plus en plus comme un sujet rassembleur, qui mobilisera dirigeants et salariés. " C'est un thème qui suscite la passion et qui a des retombées intéressantes pour les entreprises. "

À la une

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC

Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.