Une limite de crédit aux conséquences insoupçonnées

Publié le 01/02/2009 à 00:00

Une limite de crédit aux conséquences insoupçonnées

Publié le 01/02/2009 à 00:00

Il y a deux ans, une collègue a acheté des meubles dans un grand magasin. Le marchand lui propose alors un financement de 5 000 dollars par Accord D de Desjardins. Elle accepte et paie rubis sur l'ongle jusqu'au remboursement complet de l'achat. Deux ans après le dernier paiement, elle apprend qu'elle conserve depuis une "limite de crédit" de 5 000 dollars d'Accord D.

Cette limite de crédit nuira-t-elle à sa capacité d'emprunt ?

Oui, selon le conseiller financier Marc Beaudoin. "Même si votre collègue n'utilise pas la limite de crédit, ces 5 000 dollars représentent une somme mensuelle de 150 dollars à titre d'obligation financière potentielle", dit le conseiller du cabinet de Sherbrooke Beaudoin, Rigolt et associés. Si notre collègue se servait de sa marge de 5 000 dollars, elle devrait rembourser un pourcentage mensuel minimum de 3 %, c'est-à-dire 150 dollars.

Cette limite de crédit fournie par Accord D fait donc partie des calculs effectués par les agences Equifax et TransUnion et qui servent à établir la "cote de crédit". Le pointage accordé par ces sociétés a une incidence sur le taux d'intérêt qu'une personne obtiendra sur un prêt hypothécaire. Cette cote est influencée par plusieurs facteurs, dont le nombre de produits de financement auxquels nous souscrivons, explique Odette Auger, vice-présidente aux opérations chez Equifax Canada. "Plus notre historique de crédit est récent, plus ce facteur prend de l'importance", dit-elle.

Quel avantage y a-t-il à conserver une limite de crédit inutilisée de 5 000 dollars ? "Les achats chez les marchands participants d'Accord D sont immédiats, puisqu'il il n'y a aucune enquête de crédit préalable", dit Michel Poirier , directeur de comptes, gestion des partenariats et relations avec la clientèle chez Desjardins. Et si le consommateur n'a pas de limite de crédit préapprouvée, combien de temps requiert alors l'étude d'une demande de financement par Accord D ? "Nous nous engageons à donner une réponse dans un délai de quinze minutes", dit Michel Poirier.

Conclusion : à moins que votre temps ne soit très précieux, cela ne vaut pas la peine de conserver la limite de crédit d'Accord D.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.