Webtélé – Oui à Nexen: les Chinois menacent-ils nos sièges sociaux?

Publié le 07/12/2012 à 17:12, mis à jour le 25/04/2013 à 12:04

Après avoir dit non sur Potash Corp., le gouvernement fédéral autorise cette fois la vente de la pétrolière Nexen à la société asiatique CNNOC. Doit-on redouter une déferlante chinoise sur les sièges sociaux canadiens? Quelques heures avant l'annonce, nos chroniqueurs Diane Bérard et François Pouliot, discutaient justement de la situation et des conséquences possibles.

Thèmes associés: Acquisitions, Chine, Nexen, Webtélé

lesaffaires.com

À la une

Initiés: un administrateur de BRP vend 43% de ses actions

La transaction survient au moment où le titre s’échange à un seuil record.

Le plus gros actionnaire de Tembec dit pouvoir saborder l'offre d'acquisition

16:27 | Julien Arsenault, PC

Oaktree dit avoir récolté suffisamment d'appuis pour saborder la proposition de 807 millions $ US.

Vive 375! Les retombées ne se font pas attendre

13:38 | Simon Lord

Petit bilan provisoire de l'impact de l'anniversaire de la métropole.