Webtélé – Oui à Nexen: les Chinois menacent-ils nos sièges sociaux?

Publié le 07/12/2012 à 17:12, mis à jour le 25/04/2013 à 12:04

Après avoir dit non sur Potash Corp., le gouvernement fédéral autorise cette fois la vente de la pétrolière Nexen à la société asiatique CNNOC. Doit-on redouter une déferlante chinoise sur les sièges sociaux canadiens? Quelques heures avant l'annonce, nos chroniqueurs Diane Bérard et François Pouliot, discutaient justement de la situation et des conséquences possibles.

Thèmes associés: Acquisitions, Chine, Nexen, Webtélé

lesaffaires.com
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier : l’art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer

Ecouteurs: Bose porte plainte contre Beats

Il y a 29 minutes | AFP

Bose accule la société rachetée par Apple de violer sa technologie de réduction du bruit.

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ non réclamés par les contribuables

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ de remboursements d'impôt et de chèques du gouvernement non ...