Bourse: le marché canadien moins cher que l'américain

Publié le 21/05/2016 à 11:16

GESTIONNAIRES EN ACTION - Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille, actions, chez Gestion d'actifs Manuvie, explique pourquoi le compte rendu de la plus récente réunion de la Réserve fédérale a eu un effet négatif sur la Bourse.


Selon lui, il est normal que les marchés boursiers aient réagi négativement à la publication du compte-rendu de la plus récente politique monétaire de la Fed. Les marchés anticipaient auparavant une hausse de taux d'ici la fin de l'année. Depuis mercredi, on prévoit un maximum de trois hausses d'ici décembre.


M. Bélisle ajoute que le marché boursier canadien est moins bien évalué que celui des États-Unis en ce moment, ce qui signifie que le Canada recèle davantage d'occasions pour les investisseurs.


 

Thèmes associés: Bourse, États-Unis, Indice économique

Denis Lalonde

À la une

#cryptoveille fraude, casino, succès...

BLOGUE. Des exclusivités sur les prochaines nouveautés du monde merveilleux des cryptomonnaies?

Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump

ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»

Un melt-up? Cette analyse penche pour un bon vieux bull market

BLOGUE. L'accélération fait craindre une fièvre mais les entrailles du marché pointent vers un marché haussier classique