Gestionnaires en action: des aubaines du côté des actions privilégiées

Publié le 02/10/2015 à 14:06

Le marché canadien des actions privilégiées a vécu des moments difficiles ces derniers mois. Des titres émis à 25 dollars ont reculé à 20, 19, voire 17 dollars. De nombreuses aubaines existent en ce moment sur le marché, croit Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret.


Ces actions, considérées comme des hybrides entre les actions ordinaires et les obligations de sociétés, ont la particularité d’avoir un taux qui est renégocié périodiquement selon une grille prédéterminée. Elles peuvent aussi être rachetées par les émetteurs à dates et à prix convenus, sauf lorsqu’elles sont «perpétuelles», tout en offrant un rendement de dividende fixe.

Thème associé: Actions privilégiées

Denis Lalonde

À la une

S10 : Samsung triple la mise pour le dixième anniversaire du Galaxy

20/02/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Le Galaxy S10 a trois formats, cinq couleurs, une douzaine de caméras et… des écouteurs sans fil!

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

20/02/2019 | Daniel Germain

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

20/02/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...