Plus de pièces américaines pour un fabricant chinois

Publié le 29/10/2018 à 16:27

Plus de pièces américaines pour un fabricant chinois

Publié le 29/10/2018 à 16:27

Par AFP

Le ministère américain du Commerce a interdit lundi aux entreprises américaines de vendre leurs produits sans autorisation préalable au fabricant chinois de microprocesseurs Fujian Jinhua Integrated Circuit Company, Ltd, invoquant la sécurité nationale.   


Ces restrictions à l’exportation s’inscrivent dans le combat que mène l’administration Trump pour forcer la Chine à changer ses méthodes de faire des affaires, que Washington juge « déloyales ».


Selon le ministère, l’entreprise est en passe de produire en masse des puces de mémoire vive, sans doute basées sur de la technologie américaine.


« Cette production menace la viabilité économique à long terme des fournisseurs américains de ces composants essentiels pour les systèmes de défense des États-Unis », a affirmé le ministère.


« À chaque fois qu’une entreprise étrangère se lancera dans des activités qui sont contraires à notre sécurité nationale, nous prendrons des mesures fortes pour nous protéger », a déclaré le ministre du Commerce, Wilbur Ross, cité dans le communiqué.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les prêts bancaires en Chine atteignent un niveau record en janvier

15/02/2019 | AFP

C'est une manière de gonfler les liquidités disponibles dans le système financier alors que son économie ralentit.

L'Allemagne protège ses fleurons industriels contre les Chinois

14/02/2019 | François Normand

BALADO - L'Allemagne amorce une virage industriel majeur et interviendra davantage dans l'économie. Voici pourquoi.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.