Ubisoft s'implante à Saguenay et veut créer 1000 emplois au Québec d'ici 10 ans

Publié le 05/09/2017 à 09:00, mis à jour le 06/09/2017 à 10:34

Ubisoft s'implante à Saguenay et veut créer 1000 emplois au Québec d'ici 10 ans

Publié le 05/09/2017 à 09:00, mis à jour le 06/09/2017 à 10:34

Par Denis Lalonde

(Photo: Twitter)

Ubisoft n'a pas fini de prendre de l'expansion au Québec. Après avoir ouvert des studios à Montréal et à Québec, le concepteur de jeux vidéo a choisi de s'implanter à Saguenay.


La direction d'Ubisoft soutient que son studio de Saguenay se consacrera au développement de l'expertise des jeux en ligne, qu'elle qualifie d'un «des axes de croissance et d'innovation dominant de l'industrie du jeu vidéo».


Le nouveau bureau d'Ubisoft ouvrira ses portes à la fin du mois de janvier et devrait compter 125 employés d'ici 5 ans, ce qui constitue un investissement de 135 millions de dollars.


Le studio sera dirigé par Jimmy Boulianne. Originaire de Sept-Îles, M. Boulianne est entré chez Ubisoft en 2003 comme ingénieur de réseaux et a progressivement gravi les échelons au sein du groupe. Il dirigeait depuis 2012 le «Groupe Technologique Online» d'Ubisoft, soit une équipe de 230 personnes. Le groupe oeuvre à la fiabilité des productions, au développement d'outils et à la gestion de toutes les technologies qui permettent aux joueurs communiquer entre eux dans les jeux de l'entreprise. 


Ubisoft Saguenay est actuellement en période de recrutement. La société cherche entre autres à combler des postes en gestion de production, en programmation, en design graphique, en modélisation, en animation et en conception de niveaux de jeux. 


«C'est la première fois qu'on donne un mandat aussi stratégique à un tout nouveau studio. Nous allons demander à l'équipe de se concentrer sur les expériences en ligne, parce que c'est un axe de développement et de croissance très important dans l'industrie», explique Yannis Mallat, PDG des studios Ubisoft Montréal, Québec et Toronto.


Ce dernier précise que le secteur du jeu vidéo poursuit sa transition d'une industrie de produits à une industrie de services. «L'exemple de Rainbow Six Siege est importante. Le jeu est sorti en décembre 2015, il y a bientôt deux ans, et c'est aujourd'hui que l'on compte le plus grand nombre de joueurs quotidiens. Ce sont 3 millions de joueurs qui se connectent au jeu chaque jour. Ça demande de nouvelles manières de faire des jeux et c'est le mandat que nous donnons à Ubisoft Saguenay», dit-il.


Ce nouveau modèle d'affaires permet aux joueurs de rester dans les univers beaucoup plus longtemps que pour les titres traditionnels qui peuvent offrir 8, 10 ou 15 heures de jeu, voire un peu plus.


1000 emplois d'ici 10 ans


L'ouverture d'Ubisoft Saguenay s'inscrit dans le cadre d'une annonce globale de croissance du développeur de jeux vidéo au Québec. La société prévoit des investissements totalisant 780 millions de dollars et la création de 1 000 emplois d'ici 2027 dans la Belle Province, elle qui en compte environ 3600 en ce moment à Montréal et Québec.


En plus des 125 emplois qui seront créés à Saguenay, 200 emplois supplémentaires sont anticipés à Québec et 675 à Montréal. Ubisoft veut aussi ouvrir un autre studio au Québec durant la période. L'entreprise a considéré les régions de la Mauricie et de l'Estrie avant de choisir Saguenay pour y implanter son 4e studio québécois. Est-ce à dire que le 5e studio du groupe sera dans l'une de ces deux régions? «Il est encore trop tôt pour le dire», dit Yannis Mallat.


Les studios québécois d'Ubisoft dirigent le développement de certaines des plus importantes franchises du grouge, dont Assassin's Creed, Far Cry, Watch Dogs, For Honor et Tom Clancy's Rainbow Six. Les studios ont contribué à la production de 114 jeux vendus à un total de 250 millions d'unités. Ubisoft est arrivée à Montréal en 1997.


image

Sécurité alimentaire

Mardi 13 novembre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

La Banque du Canada hausse son taux directeur à 1,25%

17/01/2018 | lesaffaires.com

L’incertitude entourant l’avenir de l’ALÉNA brouille les perspectives économiques.

Bourse: Bombardier repasse dans le vert pour 2017; Freshii a cédé 35%

Mis à jour le 26/09/2017 | lesaffaires.com

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, entre le rebond du secteur technologique et une ...

À la une

À surveiller: Stingray, SNC-Lavalin et JP Morgan

Que faire avec les titres de Stingray, SNC-Lavalin et JP Morgan?

Bourse: les incertitudes freinent Wall Street à l'ouverture

Il y a 46 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs restaient prudents lundi alors que se multiplient « éléments perturbateurs».

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

07:02 | LesAffaires.com et AFP

La saison des résultats trimestriels des entreprises commence sur un mauvais pied.