Rogers et Bell se préparent à hausser les prix de leurs forfaits Internet

Publié le 09/03/2018 à 15:13

Rogers et Bell se préparent à hausser les prix de leurs forfaits Internet

Publié le 09/03/2018 à 15:13

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Deux des plus grands fournisseurs de service internet au Canada se préparent à hausser le prix de leurs abonnements mensuels.


Rogers Communications haussera le prix de la plupart de ses plans internet existants de 8 $ par mois, à compter de lundi.


Pour son plan le moins dispendieux, l'augmentation sera de 4$ par mois. Ce forfait promet une vitesse de téléchargement de moins de 20 mégaoctets par seconde.


Puis, en avril, Bell Canada hausse le prix de ses forfaits internet de 5$ par mois pour ses clients ontariens et de 3 $ par mois pour ses clients du Québec.


En outre, les prix de Bell pour la consommation internet excédentaire grimperont à 4$ par gigaoctet supplémentaire, comparativement à 3$ par gigaoctet précédemment.


Des représentants des deux entreprises ont indiqué, dans des courriels distincts, que les ajustements de prix les aideraient à financer des améliorations dans la portée et la capacité de leurs réseaux.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Bell Canada: bénéfice en hausse au premier trimestre et plus d'abonnés au mobile

03/05/2018 | AFP

Le premier groupe canadien de télécoms a annoncé jeudi un bénéfice net de 709M$.

Rogers rachètera-t-il Vidéotron avant que Bell ne fusionne avec Telus?

02/05/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. La fusion Sprint-T-Mobile provoquera une consolidation du sans-fil au Canada, selon un analyste.

À la une

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

À surveiller: Dollarama, Transat et Dunkin' Brands

14/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Dunkin' Brands?