Rogers dépasse les attentes

Publié le 26/04/2011 à 17:24, mis à jour le 26/04/2011 à 19:45

Rogers dépasse les attentes

Publié le 26/04/2011 à 17:24, mis à jour le 26/04/2011 à 19:45

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Rogers Communications a vu son bénéfice net retraiter de neuf pour cent au premier trimestre, mais son bénéfice ajusté a néanmoins surpassé les attentes des analystes.


PLUS : Rogers, une aubaine en puissance


Les revenus de la société torontoise de télécommunications ont en outre progressé de quatre pour cent au cours du trimestre terminé le 31 mars.


Le bénéfice net s'est établi à 335 millions $, soit 60 cents par action, en baisse par rapport à celui de 368 millions $, ou 62 cents par action, réalisé à la période correspondante l'année dernière.


Le bénéfice ajusté, qui comprend un élément de 99 millions $ lié au remboursement d'une dette à long terme, a atteint 423 millions $, soit 76 cents par action.


Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice ajusté de 72 cents par action, d'après les données compilées par Thomson Reuters.


Le chiffre d'affaires trimestriel a avancé à 2,99 milliards $, ce qui s'est avéré conforme aux attentes des analystes. La division des communications sans fil a contribué à ces revenus à hauteur de 1,72 million $, tandis que le secteur du câble a apporté 953 millions $ et que les médias ont généré 339 millions $.


« Les résultats du premier trimestre représentent un bon départ pour l'année 2011 de Rogers », a estimé dans un communiqué le chef de la direction, Nadir Mohamed.


« Nous avons maintenu de solides revenus grâce à nos investissements soutenus dans nos relations avec les consommateurs, les réseaux et les produits, avec une vive attention sur les données sans fil et les initiatives pour conserver les abonnés. »


Rogers a indiqué que l'ajout net d'abonnés aux services postpayés avait totalisé 45 000, ce qui a a aidé à faire passer à 34 pour cent la part des revenus de données sans fil pour dans le chiffre d'affaires de la division sans fil.


Au cours du plus récent trimestre, la division sans fil a accueilli 534 000 abonnés additionnels à ses services pour téléphones intelligents, dont environ 36 pour cent étaient de nouveaux abonnés, a indiqué Rogers. En comparaison, ce chiffre s'établissait à 348 000 pour la même période l'année dernière.


Cela représente la plus importante augmentation à ce chapitre en un seul trimestre, a précisé la société.


Les abonnés aux services de téléphones intelligents comptaient pour 45 pour cent de l'ensemble des abonnés à des services postpayés au 31 mars, alors qu'ils n'en représentaient que 33 pour cent à la fin du même trimestre en 2010.


Les revenus de la division des médias ont progressé de 17 pour cent au cours du trimestre, a indiqué Rogers.


L'action de Rogers Communications (TSX:RCI.B) a avancé de 39 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 34,74 $.


 


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...