Molson Ventures, le nouveau coup de dés de Will Molson

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Juillet 2014

Molson Ventures, le nouveau coup de dés de Will Molson

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Juillet 2014

Par Julien Brault

Will Molson, fondateur de Molson Ventures

Will Molson, 26 ans, n'a aucun intérêt pour les chemins tracés d'avance. Aussi, il a choisi d'étudier la sociologie, la psychologie et l'économie à l'Université de Dalhousie, à Halifax, avant d'abandonner ses études pour avoir plus de temps à consacrer au... poker. Aujourd'hui, le jeune homme s'apprête à lancer Molson Ventures, un fonds de capital de risque qui investit dans les technologies.


Même si l'expérience dans le domaine lui fait défaut, le descendant du fondateur de la brasserie Molson semble à l'aise à l'idée de confier entre 25 000 et 500 000 $ à une start-up.


«Jouer au poker était génial, mais j'avais envie de faire quelque chose de nouveau et d'amusant avec mon temps et mon argent», explique Will Molson. Si l'industrie lui est étrangère, Will Molson a l'habitude du risque. Joueur de poker de haute voltige, il lui arrivait de mettre en jeu des centaines de milliers de dollars dans une simple partie de poker en ligne.


En 2011, Will Molson soutient avoir réalisé plus de gains que tout autre joueur dans le monde sur le site de poker en ligne PokerStars. C'est aussi en 2011 qu'il a accompli son plus grand fait d'armes en tant que joueur de poker, en remportant plus d'un million lors du tournoi PCA, aux Bahamas.


Nouveau hub technologique


Fasciné par l'univers des technologies, Will Molson reconnaît qu'il est un novice dans la matière. Il a toutefois un intérêt marqué pour les applications mobiles et les crypto-monnaies. C'est d'ailleurs en interagissant avec son cousin Nick Iversen, dont la start-up PotCoin a conçu une crypto-monnaie pour faciliter l'achat de marijuana légale, qu'il s'est mis à s'intéresser à l'univers des start-ups : «En voyant ce que Nick faisait avec sa start-up et avec La Commune, j'ai compris qu'il y avait là un grand potentiel», explique Will Molson.


La Commune, c'est un nouvel espace de coworking techno de 20 000 pieds carrés situé dans le Vieux-Montréal, où sont établis les bureaux de Molson Ventures. Les initiateurs du projet, dont Nick Iversen fait partie, veulent faire de La Commune un hub technologique qui n'est pas sans rappeler la Maison Notman, qui héberge quant à elle le fonds Real Ventures. L'organisme d'appui au secteur MTL New Tech y aura également un bureau.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Transformation numérique : utilisez les leviers du DevOps

BALADO. Afin de réussir sa transformation numérique, la Banque Nationale du Canada (BNC) a implanté plusieurs...    

Des codes de marketing propres à cette génération

Édition du 15 Septembre 2018 | Chloé Machillot

Vous l'aurez compris : la génération des boomers est constituée de clients avertis, connectés et dotés d'une ...

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.