Microsoft achète un site de comparaison de prix

Publié le 29/08/2008 à 00:00

Microsoft achète un site de comparaison de prix

Publié le 29/08/2008 à 00:00

Ciao.com propose des comparaisons de prix en vigueur dans sept pays d’Europe et en sept langues pour près de cinq millions d’articles. Il est fort de 26 millions de visiteurs uniques par mois.


Le propriétaire de Ciao.com est Greenfield et ses actionnaires obtiendront 17,50 dollars américains par action, une prime de 28% par rapport au prix de clôture le 5 août dernier quand Greenfield annonçait ses projets de vente sans dévoiler le nom du repreneur.


L'offre de Microsoft constitue une surenchère sur une première proposition, formulée mi-juin par la société d'investissement dans le non coté Quadrangle, qui avait proposé 15,5 dollars américains par action.


Cette première offre avait été acceptée par le conseil d'administration de Greenfield Online, qui est revenue sur sa décision par la suite en faveur de l'offre de Microsoft.



Microsoft compte finaliser la transaction à la fin de l’année 2008. Ellte tente ainsi de rattraper son retard sur son rival Google dans le domaine de l'internet.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.