McGill veut former plus de professionnels en analyse des données

Publié le 10/01/2018 à 17:34

McGill veut former plus de professionnels en analyse des données

Publié le 10/01/2018 à 17:34

Par Denis Lalonde

(Photo: 123rf.com)

L'Université McGill lance deux certificats de perfectionnement professionnel conçus pour «répondre à la croissance rapide de l'apprentissage automatique et des modèles d'affaires axés sur les données».


Les deux programmes de 5 cours seront offerts par l'École d'éducation permanente de l'Université dès le début du mois de mars.


Le «certificat de développement professionnel en analyse de données pour les entreprises» cible davantage les non-initiés en programmation. Il a surtout été conçu pour les professionnels qui souhaitent extraire et communiquer des informations utiles aux stratégies d'affaires.


De son côté, le «certificat de développement professionnel en science des données et en apprentissage automatique», cible les gens à l'aise avec la programmation et souhaitant utiliser les données pour développer des modèles d'apprentissage et de prédiction.


Les deux programmes se dérouleront un cours à la fois et s'étaleront sur une période d'un an.


«Aujourd'hui, il y a deux défis importants à relever en entreprises. Les dirigeants veulent des rapports, mais ne savent pas comment les générer. Ils s'imaginent que ça fonctionne d'un simple clic de souris. Ça peut parfois être le cas si l'infrastructure de données est déjà configurée de la bonne façon. Toutefois, il y a tellement de systèmes désuets dans toutes les entreprises québécoises que c'est souvent plus complexe», explique Fouad Farès, membre du comité consultatif qui a participé à l'élaboration des deux certificats et PDG de la société d'analyse de données Minds Master. 


M. Farès précise que les algorithmes qui permettent d'analyser d'immenses volumes de données sont importants, mais qu'il ne faut pas négliger le personnel capable de donner un sens à ces données. 


«Nous voulons attirer des professionnels de toutes les industries», explique Inna Popova, directrice des programmes non-crédit, de carrière et de perfectionnement professionnel à l'École d'éducation permanente de l'Université McGill.


Mme Popova précise que l'établissement veut, avec ces deux certificats, initier des professionnels à la science des données. «Nous voulons leur donner les outils pour qu'ils puissent amener une valeur ajoutée dès leur premier jour en entreprise. Nous voulons leur montrer quelles valeurs peuvent être extraites des données et pourquoi leur entreprise ne peut se permettre de les ignorer», dit-elle.


François William Croteau, maire de l'arrondissement Rosemont - La Petite-Patrie et responsable de la ville intelligente, des technologies de l'information et de l'innovation au comité exécutif de la Ville de Montréal, s'est réjoui de cette initiative. À son avis, la municipalité pourrait avoir l'oeil sur les diplômés afin de poursuivre sa progression comme «ville intelligente».


«Montréal se doit d'avoir une disponibilité de ressources humaines qui a les capacités de faire de l'analyse et de développer des politiques publiques de haut niveau et d'aide à la décision pour les élus, les fonctionnaires et l'ensemble des partenaires de la ville», a-t-il dit en point de presse.


Par exemple, la ville de Montréal aura bientôt des feux de circulation et des lampadaires connectés par un réseau de fibre optique et de capteurs qui émettront un signal Wi-Fi et collecteront notamment des données sur les déplacements des citoyens et des automobiles. 


«Tout cela sera analysé et ça pourrait aider des startups, des entrepreneurs et des créateurs à imaginer des applications ou des politiques publiques innovantes pour aider les citoyens à mieux vivre dans leur quartier», ajoute-t-il. 


Tous les élèves potentiels doivent cependant prendre une décision rapidement, puisque la période d'inscription se termine le 31 janvier.


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Utiliser les données, oui, mais pourquoi ?

Édition du 11 Novembre 2017 | Les Affaires

Les entreprises qui utilisent correctement leurs données peuvent en tirer de précieux avantages, soutient une étude ...

S'adapter à la donnée

Édition du 08 Juillet 2017 | Simon Lord

Les mégadonnées sont arrivées, et aucune industrie n'est à l'abri. De l'hôpital à la ferme, toutes les ...

À la une

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Un nouvel accélérateur montréalais en intelligence artificielle dès l'automne?

15/01/2018 | Denis Lalonde

S'il n'en tenait qu'à Sylvain Carle, Montréal accueillerait un accélérateur en intelligence artificielle cet automne.

La crème glacée est-elle un substitut au Coke?

15/01/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Quels sont les concurrents des boissons gazeuses?