Les plateformes comme Netflix séduisent de plus en plus de Québécois

Publié le 26/01/2018 à 14:32

Les plateformes comme Netflix séduisent de plus en plus de Québécois

Publié le 26/01/2018 à 14:32

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty)

Près d'un ménage québécois sur deux était abonné à une plateforme de vidéo en ligne payante en 2017, révèlent les résultats d'une enquête dévoilés vendredi par le Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO) sur le divertissement en ligne.


Pas moins de 48% des ménages de la province ont allongé un paiement mensuel l'an dernier pour regarder des vidéos sur des services tels Netflix, Club Illico ou Extra Tout.tv, comparativement à 36% des ménages en 2016. Ces abonnés ont regardé du contenu sur ces plateformes en moyenne 4,6 heures par semaine l'an dernier, alors que ceux qui utilisent plutôt les plateformes gratuites, comme YouTube, y ont consacré en moyenne 3,7 heures par semaine. 


Dans l'ensemble, près de huit adultes québécois sur dix ont regardé du contenu vidéo sur internet en 2017, a précisé le CEFRIO dans un communiqué.


Selon le groupe de recherche, 33% des adultes ont regardé en ligne ou téléchargé des émissions, des séries télévisées ou des films payants, l'an dernier au Québec, comparativement à 22% en 2016. En outre, les dépenses liées au divertissement en ligne progressent elles aussi, et 57% des adultes qui payent pour ces services ont déboursé en moyenne entre 10$ et 49$ par mois en 2017, contre 38% un an plus tôt.


L'écoute de musique en ligne croît elle aussi. Pas moins de 37% des adultes québécois utilisaient des plateformes comme Spotify, Deezer ou Google Play l'an dernier, comparativement à 29% en 2016. À cet égard, les jeunes adultes de 18 à 24 ans sont plus nombreux à écouter la musique en ligne et à la télécharger. Quelque 60% des Québécois de ce groupe d'âge ont téléchargé de la musique l'an dernier, comparativement à 33% pour l'ensemble des adultes. 


L'enquête a souligné que 70% des internautes qui se sont tournés vers la musique en ligne l'ont fait pendant au moins une heure par jour, ce qui représente une hausse notable par rapport à l'année précédente, pour laquelle ils étaient 43% à le faire. 


Quatre adultes québécois sur dix ont joué à des jeux vidéo en ligne l'an dernier. Les adultes de 18 à 24 ans sont plus nombreux à choisir les jeux en réseau, soit sur une console de jeu ou un ordinateur (46%), soit sur des sites de jeux (34%).


L'enquête NETendances 2017 du CEFRIO a été réalisée entre le 25 septembre et le 5 octobre auprès de 1003 adultes québécois s'exprimant en français ou en anglais. La marge d'erreur de ses résultats, selon la proportion estimée, est de plus ou moins 3,1% pour la base des adultes et de plus ou moins 3,25% pour la base des internautes, 19 fois sur 20.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les images de Lac Mégantic ne seront pas retirées de Bird Box

22/01/2019 | AFP

Des images de la catastrophe ont aussi été utilisées dans un épisode d’une série diffusée par Netflix, « Travelers ».

Netflix paie cher pour rester au sommet

18/01/2019 | AFP

Netflix a selon certains analystes dépensé autour de 12 milliards de dollars en contenus en 2018.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.